Caligula

Résumé du livre

Caligula

Auteur : Albert Camus

Analyse de : Raphaëlle O'Brien

4/5 (2 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Caligula"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Caligula d'Albert Camus, dont voici un extrait :« Acte I Scène ILes patriciens romains sont en émoi : l’empereur Caligula a quitté Rome, après la mort de Drusilla, son amante.Scène IILes patriciens envisagent de remplacer Caligula, mais un garde annonce qu’il est dans le jardin du palais.Scène IIIEntrée de Caligula, dépenaillé, qui s’assoit.Scène IVCaligula s’entretient avec Hélicon. Il a pris conscience que « les hommes [mouraient] et [qu’]ils [n’étaient] pas heureux » (p. 27). Il veut les déciller et supplie Hélicon de l’aider, avant de s’éclipser à l’arrivée de Scipion et Caesonia.Scène VScipion et Caesonia interrogent Hélicon, qui dit ne pas savoir où se trouve Caligula, ajoutant que celui-ci est un idéaliste.Scène VIScipion et Caesonia se perdent en conjectures sur Caligula, lequel surgit. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Caligula"

Publiée en 1944, mais écrite dès 1938, Caligula a été joué pour la première fois en 1945, au Théâtre Hébertot. Il s’agit, avec Le Malentendu (1944), d’une pièce destinée à mettre en évidence la philosophie de l’absurde de Camus.

Caligula, autrefois empereur parfait, « scrupuleux » et raisonnable, perd sa sœur tendrement aimée, et découvre que « les hommes meurent et ne sont pas heureux », autrement dit que la vie, à laquelle pourtant chacun s’accroche, n’a pas de sens. En s’affranchissant de toute règle, il va chercher à atteindre l’impossible, quelque chose qui n’est pas de ce monde. Et en se montrant, à l’image des dieux, insensible, immoral et cruel, il espère inciter les hommes à se libérer des mensonges sur lesquels ils assoient leur existence.

Albert Camus

Albert Camus (1913-1960) est ce qu’on appelle un pied noir, c’est-à-dire un Français né en Algérie. Orphelin de père élevé par sa grand-mère, il habite toute son enfance dans un quartier populaire d’Alger, côtoyant le soleil, la mer et surtout la misère. Après des études à Alger, il rejoint Paris en tant que journaliste (notamment pour les journaux Combat et Paris-Soir). Engagé politiquement, il écrit sur des sujets sensibles comme le stalinisme et le régime totalitaire soviétique et défend les musulmans d'Afrique du Nord contre les inégalités dont ils sont victimes.

Passionné de théâtre et de philosophie, il publie son premier ouvrage en 1937, intitulé L'Envers et l'Endroit, qui marquera le début d'un univers littéraire riche et varié. Romans, pièces de théâtre, nouvelles, poèmes et essais philosophiques, Albert Camus est aussi bien engagé au niveau politique qu'au niveau littéraire. Personnage influent au sein des cercles intellectuels de l’époque, il y forge sa célèbre réflexion sur l’absurde de la condition humaine et crée son fameux cycle de l'absurde en 1942 avec les oeuvres L'Étranger (1942), Le Mythe de Sisyphe (1942), Caligula (1944) et Le Malentendu (1944).

Après avoir reçu le prix Nobel de littérature en 1957, il meurt prématurément dans un accident de voiture en 1960 dans la petite ville de Villeblevin. Son roman L'Étranger a été traduit dans de nombreuses langues et a fait l'objet d'une adaptation cinématographique par Luchino Visconti en 1967. Il est classé dans les 100 meilleurs livres de tous les temps en 2002 par le Cercle norvégien du livre.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806225184-RES

Ces analyses du livre "Caligula" pourraient également vous intéresser