La Chute

Résumé du livre

La Chute

Auteur : Albert Camus

Analyse de : Jean-Bosco d'Otreppe

4.5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Chute"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Chute de Camus dont voici un extrait :

« Chapitre 1

D’emblée, Camus plonge le lecteur dans l’ambiance brumeuse et fumeuse du Mexico-City, bar niché au cœur d’Amsterdam, où Jean-Baptiste Clamence engage la conversation avec un compatriote dont nous ne connaitrons jamais le nom. Cet ancien avocat parisien cultivé qui a quitté la capitale française pour exercer son métier de « juge pénitent » décrit à son interlocuteur le « songe » qu’est la Hollande et son amour pour les Hollandais. Ceux-ci ont l’air toujours absents, la tête « dans cette brume de néon, de genièvre et de menthe qui descend des enseignes rouges et vertes ». La discussion se termine dans le froid de la nuit, devant un pont que Clamence, à la suite d’un vœu, ne veut ou ne peut traverser.»

Découvrez la suite en achetant le document.

A propos du livre "La Chute"

Publiée en 1956, La Chute est la confession de Jean-Baptiste Clamence, un ancien avocat français ayant cherché refuge dans les brumes d’Amsterdam. En un long monologue, le narrateur raconte sa vie parisienne faite de gloire, de conquêtes et de beaux discours, jusqu’au jour où, passant sur un pont parisien au cœur de la nuit, il ne secourt pas une femme en train de se noyer. Commence alors pour lui une prise de conscience à la suite de laquelle il ne peut que condamner sa vie qu’il aimait tant, faite, à l’instar de son époque, d’égoïsme, de lâcheté et de vanité.

Albert Camus

Albert Camus (1913-1960) est ce qu’on appelle un pied noir, c’est-à-dire un Français né en Algérie. Orphelin de père élevé par sa grand-mère, il habite toute son enfance dans un quartier populaire d’Alger, côtoyant le soleil, la mer et surtout la misère. Après des études à Alger, il rejoint Paris en tant que journaliste (notamment pour les journaux Combat et Paris-Soir). Engagé politiquement, il écrit sur des sujets sensibles comme le stalinisme et le régime totalitaire soviétique et défend les musulmans d'Afrique du Nord contre les inégalités dont ils sont victimes.

Passionné de théâtre et de philosophie, il publie son premier ouvrage en 1937, intitulé L'Envers et l'Endroit, qui marquera le début d'un univers littéraire riche et varié. Romans, pièces de théâtre, nouvelles, poèmes et essais philosophiques, Albert Camus est aussi bien engagé au niveau politique qu'au niveau littéraire. Personnage influent au sein des cercles intellectuels de l’époque, il y forge sa célèbre réflexion sur l’absurde de la condition humaine et crée son fameux cycle de l'absurde en 1942 avec les oeuvres L'Étranger (1942), Le Mythe de Sisyphe (1942), Caligula (1944) et Le Malentendu (1944).

Après avoir reçu le prix Nobel de littérature en 1957, il meurt prématurément dans un accident de voiture en 1960 dans la petite ville de Villeblevin. Son roman L'Étranger a été traduit dans de nombreuses langues et a fait l'objet d'une adaptation cinématographique par Luchino Visconti en 1967. Il est classé dans les 100 meilleurs livres de tous les temps en 2002 par le Cercle norvégien du livre.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806217820-RES

Ces analyses du livre "La Chute" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Chute" ont également acheté