Les Faux-Monnayeurs

Commentaire

Les Faux-Monnayeurs sur Deuxième partie, chapitre 3

Auteur : André Gide

Analyse de : Luigia Pattano

5/5 (6 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Les Faux-Monnayeurs
Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Les Faux-Monnayeurs"

Ce commentaire de texte sur la deuxième partie, chapitre 3 des Faux-Monnayeurs d'André Gide (26 pages) est un outil indispensable pour approfondir sa compréhension de l’œuvre. Plébiscitée par les élèves, l'analyse de cette scène permet notamment de comprendre comment l'auteur met en cause le genre romanesque, particulièrement grâce aux procédés de mise en abyme et métadiscours, dans un style précieux et soigné.

A propos du livre "Les Faux-Monnayeurs"

Publiée en 1905 dans la Nouvelle Revue Française, Les Faux-Monnayeurs est aujourd’hui considérée comme une des œuvres les plus importantes du XXe siècle : elle annonce des mouvements littéraires comme le Nouveau roman et est inscrite dans la liste du Grand Prix des meilleurs romans du demi-siècle. Les Faux-Monnayeurs se caractérise par une liberté d'écriture et une multiplicité de personnages : Gide rompt ainsi avec la tradition littéraire du roman linéaire.

À l’histoire centrale développant l’amitié ou l’amour qui unit les trois personnages principaux (Bernard, Olivier et Édouard) viennent se greffer des histoires secondaires, celles des deux frères d’Olivier (l’un devient fou, l’autre se livre à la délinquance) ou encore celle de Boris, enfant fragile mené au suicide par un sentiment d’abandon.

André Gide

André Gide (1869-1951) est un écrivain français issu d’une famille bourgeoise protestante. Considéré comme un écrivain majeur du XXe siècle, il est lauréat du prix Nobel en 1947. Son œuvre aborde la question d’une homosexualité qu’il assume : il clame sa volonté de se libérer des carcans sociaux et religieux.

Gide devient un des chefs de file de La Nouvelle Revue Française. Son succès est grandissant et ses publications engagées : il dénonce le colonialisme, le totalitarisme soviétique et lutte contre le fascisme. L’écrivain s’inscrit également comme un précurseur du Nouveau roman de par la complexité de sa forme narrative, présente entre autres dans Les Faux-Monnayeurs. La richesse de son travail nait de l’alliance entre la rigueur de sa morale due à son éducation et sa quête de liberté.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806259073

ISBN numérique : 9782806252425

Ces analyses du livre "Les Faux-Monnayeurs" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce commentaire du livre "Les Faux-Monnayeurs" ont également acheté