Le Liseur

Résumé du livre

Le Liseur

Auteur : Bernhard Schlink

Analyse de : Mélanie Kuta

4.5/5 (7 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Le Liseur"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du  Liseur de Bernhard Schlink dont voici un extrait :

« Le narrateur, Michaël, explique que, lorsqu’il avait quinze ans, il fut atteint de la jaunisse. Aujourd’hui adulte, il raconte différents épisodes de sa vie.

Michaël se sent très faible et est pris de vomissements alors qu’il rentre de l’école. Une femme, de vingt ans son ainée, vient à son secours et le raccompagne chez lui. Une fois guéri, Michaël décide de se rendre chez cette femme, qui s’appelle Hanna Schmitz, pour la remercier. Elle le fait entrer dans son appartement. Alors qu’elle se change dans la pièce à côté, Michaël l’observe du coin de l’œil. Croisant son regard, il est pris de honte et s’enfuit.

Huit jours plus tard, alors qu’il rêve d’elle chaque nuit, Michaël décide de retourner la voir. Mme Schmitz arrive chez elle en uniforme de receveuse de tramway. Elle envoie Michaël cherche du coke (combustible de chauffage) à la cave. En remplissant les seaux, il se retrouve couvert de suie. Alors que Mme Schmitz lui fait couler un bain, il hésite à se déshabiller. Elle le rejoint avec une serviette pour l’essuyer. Elle est nue. Ils font l’amour. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Le Liseur"

Roman partiellement autobiographique, Le Liseur est un véritable succès commercial. Il raconte l’histoire d’amour, en trois parties qui s’étendent sur une quarantaine d’années, d’un jeune allemand et d’une ancienne SS (partisane du régime nazi). Le livre soulève le sujet douloureux des camps de concentration et la difficulté pour les Allemands d’évoquer le nazisme, ainsi que le conflit qui oppose la génération qui a vécu la guerre à la génération suivante. Les sentiments de honte et d’incompréhension sont très présents. Le roman de Schlink est court et le style est sobre et très clair. Le personnage principal narre l’histoire à la première personne du singulier. Traduit dans 39 langues, Le Liseur est le premier livre allemand à se hisser à la tête de la liste des best-sellers du New York Times.

Bernhard Schlink

Né en 1944 à Bielefeld, en Allemagne, Bernhard Schlink est juge et professeur de droit. Il a grandi dans une famille protestante. Son père, professeur de théologie à l’université, a été relevé de ses fonctions pendant la guerre. Schlink est l’auteur de plusieurs romans policiers, dont une trilogie qui met en scène le même personnage principal, un détective du nom de Gerhard Selb. Il publie Le Liseur (en allemand, Der Vorleser) en 1995, ce qui le propulse sur le devant de la scène littéraire. Il partage aujourd’hui sa vie entre New York et Berlin.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806218223-RES

Ces analyses du livre "Le Liseur" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Le Liseur" ont également acheté