Les Fleurs du mal

Résumé du livre

Les Fleurs du mal

Auteur : Charles Baudelaire

Analyse de : Danny Dejonghe

5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Les Fleurs du mal"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de l'oeuvre Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire, dont voici un extrait :

« Les Fleurs du mal, recueil magistral de Charles Baudelaire, constitue une grande partie de l’oeuvre poétique de l’auteur entre 1841 et 1857, année de parution du recueil. Ce dernier est composé, depuis l’édition de 1861, de six parties qui possèdent chacune leur propre esthétique, tout en formant un ensemble cohérent.

La partie « Spleen et Idéal » comporte 85 poèmes et est la plus volumineuse du recueil. L’écriture y est extrêmement complexe et a pour particularité de se concentrer sur plusieurs figures abstraites, ayant même parfois trait au spirituel et au divin. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Les Fleurs du mal"

En 1857 parait la première édition des Fleurs du mal. Dès sa sortie, le recueil est violemment attaqué par la critique, au point qu’une information judiciaire est ouverte contre Baudelaire. Il est accusé d’atteinte à la morale religieuse et d’outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs. Finalement, seul le dernier chef d’accusation est retenu : Baudelaire est condamné à payer une forte amende et contraint d’ôter six poèmes du recueil. Il est effondré, d’autant qu’ainsi qu’il l’a toujours dit, Les Fleurs du Mal obéissaient à une « architecture secrète » : la condamnation de six pièces remet en question toute l’intégrité de l’ouvrage. Il se met donc à écrire d’autres poèmes pour les remplacer, et la seconde édition des Fleurs du Mal parait en 1861. Les Fleurs du Mal est une œuvre majeure de la modernité qui a révolutionné l’esthétique poétique. Elle reflète à elle seul tout le projet poétique de Baudelaire qui est d’extraire la Beauté du Mal.

Charles Baudelaire

Baudelaire est considéré comme un des plus grands poètes du XIXe siècle, qui a révolutionné la conception de la poésie. Son recueil Les Fleurs du Mal est une œuvre majeure de la modernité, à travers laquelle Baudelaire a réinventé l’esthétique poétique.

Né le 9 avril 1821, Baudelaire est très tôt marqué par un sentiment de solitude, de douleur et d’amertume dû à la mort de son père. Sa mère se remarie quelques temps plus tard avec un militaire, le commandant Aupick, que le jeune Baudelaire hait car il représente l’exact opposé de ce qu’il aspire à être, c’est-à-dire un créateur, un poète. Dans sa jeunesse, Baudelaire mène une vie de dandy dissolue. Après avoir dilapidé l’héritage de son père, croulant sous les dettes, il est placé sous tutelle par sa mère et le commandant Aupick. Baudelaire côtoie alors les grands artistes et intellectuels de son temps comme Barbey d’Aurevilly, Théophile Gautier ou Edgar Allan Poe, dont il devient le traducteur. En 1857 paraissent Les Fleurs du Mal. Il meurt à Paris en 1867 de la syphilis.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806264558-RES

ISBN numérique : 9782806264541-RES

Ces analyses du livre "Les Fleurs du mal" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Les Fleurs du mal" ont également acheté