Les Heures souterraines

Analyse du livre

Les Heures souterraines

Auteur : Delphine de Vigan

Analyse de : Cynthia Willocq

4.5/5 (6 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Les Heures souterraines
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction au roman analysé (1 pages)

    Delphine de Vigan, Romancière française
    Les Heures souterraines, Un livre, deux histoires…

  • Résumé intégral des Heures souterraines (3 pages)

    Le résumé des deux existences dépeintes dans Les Heures souterraines

  • Étude psychologique des personnages (2 pages)

    Une présentation de Mathilde, Thibault, Lila, Jacques, Éric, Laetitia et Patricia Lethu

  • Éclairages et clés d’analyse (3 pages)

    Un récit double et discontinu ; Une série d’antinomies

  • Nouvelles pistes de réflexion (1 pages)

    Questions supplémentaires pour poursuivre votre analyse des Heures souterraines de Delphine de Vigan

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Les Heures souterraines"

Associé à Cynthia Willocq, maitre en langues et littératures françaises et romanes, lePetitLittéraire .fr analyse dans une fiche de lecture Les Heures souterraines de Delphine de Vigan, cette œuvre ancrée dans le quotidien du XXIe siècle.

Le résumé complet qui en rappelle la trame narrative est l’occasion pour l’auteure de la synthèse d’évoquer les sentiments forts qu’éprouve la galerie des intervenants, tels que la solitude, l’amour, le travail, la souffrance et le malêtre. La fiche de lecture présente alors les personnages, notamment les deux principaux protagonistes : Mathilde, veuve et mère de trois enfants, qui voit sa vie transformée en cauchemar par son supérieur hiérarchique,  et Thibault, médecin aux Urgences de Paris qui n’arrive pas à se consoler de ses rêves perdus dans les bras de sa maitresse. Cynthia Willocq insiste ensuite sur la construction postmoderniste du récit, à la fois double et discontinu, et le système d’antinomies qui circoncit les deux personnages dans deux récits opposés, montrant l’impossible rencontre de ces êtres désabusés. La nature réaliste de l’œuvre est également analysée.

A propos du livre "Les Heures souterraines"

Publié pour la première fois le 26 aout 2009 aux éditions J.C. Lattès, Les Heures souterraines est le cinquième roman de la romancière et réalisatrice française Delphine de Vigan. L'auteure est notamment connue pour son roman No et moi (2007) qui lui a valu le prix des libraires en 2008.

Dans son roman Les Heures souterraines, Delphine de Vigan propose au lecteur de suivre ses deux personnages principaux, Mathilde et Thibault, dans les transports. Si l'auteure a choisi ces épisodes de leur vie, c'est parce qu'ils représentent pour eux l'occasion de se plonger dans leurs pensées et leurs tourments. Ainsi, on apprend que Mathilde est victime d'un burnout alors que Thibault ne cesse de s'inquiéter à propos de sa relation avec sa maitresse. Très fragile depuis la mort de son mari, Mathilde a songé plusieurs fois au suicide, mais refuse de passer à l'acte pour le bien de ses trois fils. Thibault est quant à lui bouleversé par sa relation avec Lila, une jeune femme qui lui offre son corps mais pas son amour. Ces deux âmes tristes se retrouveront finalement dans le même métro.

Les Heures souterraines est un roman à succès largement salué par la critique. Delphine de Vigan a reçu pour son roman le prix Goncourt : le choix polonais et le prix du roman d'entreprise, également appelé prix Darcos. Par ailleurs, Les Heures souterraines s'est également retrouvé finaliste du Prix Goncourt en 2009.

Delphine de Vigan

Delphine de Vigan est née en 1966 en région parisienne (Boulogne-Billancourt). Son enfance et son adolescence sont notamment marquées par l’internement de sa mère et son hospitalisation pour anorexie alors qu’elle n’avait que 19 ans. De ce dernier épisode, elle tirera en 2001 un roman autobiographique, Jours sans faim, publié sous le pseudonyme de Lou Delvig. Ainsi tout en occupant des petits postes, elle commence à se faire connaitre du grand public. Le volume de nouvelles Les Jolis Garçons (2005) et le roman Un soir de décembre (2005) développent le thème de l’amour et sont très bien accueillis par les lecteurs.

Il lui faudra cependant attendre l’année 2007 pour enfin pouvoir vivre de sa plume. Le succès de No et Moi est alors retentissant et les prix qui saluent ce « roman moral » sont nombreux. Le scénariste Zabou Breitman l’adaptera d’ailleurs au cinéma trois ans plus tard. Parmi ses bestsellers, l’on compte Les heures souterraines (2009, qui place les protagonistes dans un milieu citadin accablant et monotone) ou encore Rien ne s’oppose à la nuit (2011, une autofiction poignante centrée sur l’histoire de la mère de l’auteure). L’œuvre de Delphine de Vigan, empreint d’un certain humour décalé, traite de sujets sensibles avec cohérence, profondeur et authenticité, ce qui ne laisse pas la critique indifférente.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806252180

ISBN numérique : 9782806251749

Ces analyses du livre "Les Heures souterraines" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Les Heures souterraines" ont également acheté