L'Argent

Résumé du livre

L'Argent

Auteur : Émile Zola

Analyse de : Evelyne Marotte

4.5/5 (1 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "L'Argent"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de L’Argent d'Émile Zola, dont voici un extrait :

« C’est par un incipit in medias res que débute ce roman du cycle des Rougon-Macquart où le lecteur retrouve le héros malheureux de La Curée (1872) : Aristide Saccard. Ce dernier, aux abois, attend fébrilement un certain Huret, le bras droit de son frère Eugène Rougon. Dans un restaurant bondé qui fait face à la Bourse de Paris, il reconnait les financiers et les agents de change qui prennent leur repas : les juifs Moser et Salmon, le Levantin au type méditerranéen Sabatani, et quelques autres employés comme Massias et Mazaud. Huret n’arrivant pas, Saccard quitte les lieux et croise en sortant son ennemi juré : Gundermann, un magnat de la finance juive sur lequel Saccard entend prendre sa revanche. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "L'Argent"

L’Argent, qui raconte la faillite de Saccard, le directeur de la Banque universelle, et décrit l’apparition de la finance moderne, est le dix-huitième roman des Rougon-Macquart. Publié en 1891, sous la forme de feuilleton dans la revue littéraire Gil Blas, juste avant La Débâcle et le Docteur Pascal, c’est une œuvre de maturité de l’écrivain naturaliste.

Émile Zola

Né en 1840 et décédé en 1902, Émile Zola est considéré comme l’un des romanciers majeurs du XIXe siècle en littérature française. Il est principalement reconnu en tant que chef de file du mouvement naturaliste.

Ce dernier cherche à reproduire la réalité à l’aide de méthodes scientifiques et d’une documentation minutieusement collectée. Le cycle des Rougon-Macquart, principale œuvre de l’auteur (dès 1871), se pose comme l’illustration de cette esthétique. Malgré de nombreuses critiques, cette fresque de vingt livres connaitra le succès dès la parution du septième volet (L’Assommoir), grâce à un scandale qui lui est lié. La doctrine naturaliste dont Zola esquisse les contours, notamment dans Le Roman expérimental (1881), rassemble des écrivains conquis. Tout comme d’autres avant lui – Flaubert par exemple –, il veille à mener une véritable enquête sociologique avant de publier un nouveau roman. Chacun d’entre eux est prétexte pour magnifier le naturalisme, en présentant des personnages humains dotés de psychologie déterminée par leur physiologie ainsi que par les milieux dans lesquels ils évoluent respectivement.

Zola est également célèbre pour ses prises de position, souvent sources de condamnations. La plus notoire concerne l’affaire Dreyfus où son pamphlet « J’accuse ! » (1898) contribua grandement à l’issue heureuse du procès.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806252074

ISBN numérique : 9782806251626

Ces analyses du livre "L'Argent" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "L'Argent" ont également acheté