Nana : Commentaire sur L’incipit (début de l'oeuvre)

9 avis
Description du commentaire sur Nana (Émile Zola)

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de l’incipit de Nana d'Émile Zola, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de ce roman au caractère provocateur.

Nana s’ouvre sur une représentation théâtrale, La Blonde Vénus, dont Zola, durant tout le premier chapitre, s’attachera à retranscrire les scènes les plus marquantes, ainsi que les réactions des spectateurs venus y assister. Très vite, il en ressort que bien plus que sa voix, c’est le corps de Nana qui affole et conquiert le public mâle du Tout-Paris. Laissant monter dans la salle de spectacle une tension presque palpable, et dans son roman un suspens indubitable, Zola fait se confondre l’apparition de Nana avec celle de Vénus.

Après une mise en contexte dans laquelle on situe l’extrait dans le reste de l’œuvre, le commentaire composé s’intéresse aux moyens utilisés par l’auteur pour créer une tension – notamment la lenteur des descriptions -, au personnage de Nana et au mystère qui l’accompagne, puis au thème de la prostitution. On se penche enfin sur la critique de la société du Second Empire, dont les membres sont dépeints de manière particulièrement sarcastique.

Voir plus
Structure de ce commentaire du livre
  • Texte étudié (2 pages)

    Le passage de l’incipit de Nana reproduit

  • Mise en contexte (1 pages)

    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait

  • Commentaire (3 pages)

    Le texte étudié à la lumière des thèmes de la prostitution, de la critique de la société du Second Empire et de la figure de Nana

Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Nana"

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de l’incipit de Nana d'Émile Zola, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de ce roman au caractère provocateur.

Nana s’ouvre sur une représentation théâtrale, La Blonde Vénus, dont Zola, durant tout le premier chapitre, s’attachera à retranscrire les scènes les plus marquantes, ainsi que les réactions des spectateurs venus y assister. Très vite, il en ressort que bien plus que sa voix, c’est le corps de Nana qui affole et conquiert le public mâle du Tout-Paris. Laissant monter dans la salle de spectacle une tension presque palpable, et dans son roman un suspens indubitable, Zola fait se confondre l’apparition de Nana avec celle de Vénus.

Après une mise en contexte dans laquelle on situe l’extrait dans le reste de l’œuvre, le commentaire composé s’intéresse aux moyens utilisés par l’auteur pour créer une tension – notamment la lenteur des descriptions -, au personnage de Nana et au mystère qui l’accompagne, puis au thème de la prostitution. On se penche enfin sur la critique de la société du Second Empire, dont les membres sont dépeints de manière particulièrement sarcastique.

A propos du livre "Nana"

Neuvième roman du cycle des Rougon-Macquart, Nana rencontre un énorme succès auprès des lecteurs, même si l’œuvre a été vivement condamnée par la critique à cause du caractère jugé immoral de certaines scènes.

Publié en 1880, Nana relate l’ascension fulgurante d’une « cocotte » sous le Second Empire. Cette ouvrière miséreuse, issue d’une classe sociale décrite dans L’Assommoir, fait tourner la tête des hommes les plus distingués de Paris, conduit à la désorganisation et débauche cette classe « d’en haut » avant de mourir défigurée par la petite vérole.

Émile Zola

Né en 1840 et décédé en 1902, Émile Zola est considéré comme l’un des romanciers majeurs du XIXe siècle en littérature française. Il est principalement reconnu en tant que chef de file du mouvement naturaliste.

Ce dernier cherche à reproduire la réalité à l’aide de méthodes scientifiques et d’une documentation minutieusement collectée. Le cycle des Rougon-Macquart, principale œuvre de l’auteur (dès 1871), se pose comme l’illustration de cette esthétique. Malgré de nombreuses critiques, cette fresque de vingt livres connaitra le succès dès la parution du septième volet (L’Assommoir), grâce à un scandale qui lui est lié. La doctrine naturaliste dont Zola esquisse les contours, notamment dans Le Roman expérimental (1881), rassemble des écrivains conquis. Tout comme d’autres avant lui – Flaubert par exemple –, il veille à mener une véritable enquête sociologique avant de publier un nouveau roman. Chacun d’entre eux est prétexte pour magnifier le naturalisme, en présentant des personnages humains dotés de psychologie déterminée par leur physiologie ainsi que par les milieux dans lesquels ils évoluent respectivement.

Zola est également célèbre pour ses prises de position, souvent sources de condamnations. La plus notoire concerne l’affaire Dreyfus où son pamphlet « J’accuse ! » (1898) contribua grandement à l’issue heureuse du procès.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806236401

ISBN numérique : 9782806233141

Ces analyses du livre "Nana" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce commentaire du livre "Nana" ont également acheté