Gargantua

Analyse du livre

Gargantua

Auteur : François Rabelais

Analyse de : Vincent Jooris

4/5 (6 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Gargantua
Structure de cette analyse du livre
  • Gargantua : introduction (1 pages)

    François Rabelais, Écrivain humaniste français
    Gargantua, Du gigantisme au gargantuesque

  • Résumé complet de Gargantua (2 pages)

    L'histoire de Gargantua synthétisée par chapitre

  • Présentation générale des personnages (3 pages)

    Les portraits de Gargantua, des précepteurs, de Picrochole et de Frère Jean des Entommeures

  • 4 clés de lecture (4 pages)

    Thélème, une utopie ; Du personnage de foire au héros civilisateur ; Le comique chez François Rabelais ; Du sens sous le rire

  • Plusieurs pistes de réflexion (1 pages)

    Pour mieux approfondir votre étude de l’œuvre, consultez ces quelques questions ouvertes

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Gargantua"

Gargantua, qui plonge le lecteur au cœur d’un univers démesuré, est probablement l’œuvre la plus aboutie et structurée de François Rabelais, mais conserve néanmoins son langage unique et créateur. Maitre en langues et littératures françaises et romanes, Vincent Jooris invite, au travers de son analyse de livre de qualité, le lecteur à voyager dans le récit à l’origine du mot « gargantuesque ».

L’intrigue est tout d’abord condensée dans une synthèse linéaire en trois parties qui suit l’évolution narrative imposée par l’auteur, tandis que les personnages principaux sont, quant à eux, dépeints dans une description exhaustive. Les particularités physiques et psychologiques de nos protagonistes sont ainsi passées à la loupe : Gargantua, le géant au grand gosier ; Holoferne et Poncratès, les précepteurs aux méthodes pédagogiques bien différentes ; Picrochole, un roi impulsif et agressif et Frère Jean des Entommeures, un moine ignorant, mais téméraire et soucieux des problèmes de son temps. L’auteur de l’analyse s’attèle finalement à diversifier son étude en abordant l’utopie de l’abbaye de Thélème, la mixité de l’œuvre – Gargantua est à la fois un personnage de foire et un héros civilisateur – et le comique rabelaisien. Le document, téléchargeable au format PDF, se conclut par plusieurs pistes de réflexion qui permettront aux lecteurs de prolonger leur exploration de Gargantua.

A propos du livre "Gargantua"

François Rabelais est un écrivain humaniste français né en 1484 et mort en 1553. La Vie inestimable du Grand Gargantua est son deuxième roman, édité pour la première fois en 1534 à Lyon chez François Juste. L'auteur a rédigé son roman Gargantua sous le pseudonyme d'Alcofribas Nasier, anagramme de François Rabelais.

Gargantua raconte l'histoire du père de Pantagruel, le célèbre géant créé par François Rabelais dans son premier roman intitulé Horribles et Epouvantables Faits et Prouesses du très renommé Pantagruel, publié en 1532. Ainsi, l'auteur a choisi de se concentrer sur la vie de Gargantua plutôt que de proposer une suite de Pantagruel. On retrouve donc Gargantua, de sa naissance à son combat pour défendre sa ville natale, en passant par ses aventures lorsque son père l'envoie étudier à Paris. Si la structure peut faire penser à celle de Pantagruel, l'écriture y est beaucoup plus complexe et riche. En effet, Rabelais révèle encore une fois son génie avec un langage unique et créateur qu'il utilise avec brio pour défendre ses idées, en passant par le rire. Le texte a d'ailleurs été remanié à plusieurs reprises par François Rabelais dans le but d'atténuer certaines moqueries.

Gargantua a été adapté en livre audio par le label Disques Adès, avec les voix de Jacques Fabbri, Claude Piéplu et Michel Galabru. Elle a également connu plusieurs adaptations en bande dessinée.
 

François Rabelais

L’œuvre de François Rabelais (1483-1553) – également connu sous son pseudonyme Alcofribas Nasier (anagramme) – se fait la synthèse de la tradition médiévale du comique carnavalesque et des valeurs humanistes véhiculées par la Renaissance. Rédigés en moyen français, ses romans parodiques, Gargantua (1534) et Pantagruel (1532-1552), dévoilent de nombreux jeux de mots, une richesse du langage incomparable ainsi que des opinions acerbes qui poussent à la réflexion lorsqu’ils ne provoquent pas le rire.

Fils d’avocat, Rabelais entre dans les ordres en 1510. Des lettrés, moines ou laïcs (dont Budé) lui communiquent leur passion pour l’Antiquité et l’humanisme. Pour des raisons inconnues, Rabelais abandonne son froc de moine en 1528 et entreprend la médecine. Il s’installe à Lyon, où il joue des farces (théâtre comique) et correspond avec Érasme. Il y publie aussi ses deux premiers livres, que la Sorbonne censure. Rabelais devient ensuite le secrétaire de Jean du Bellay, cardinal et diplomate, qu’il suit dans ses déplacements à Rome. À partir de 1546, il publie la suite de ses œuvres, cause de nouveaux ennuis avec la Sorbonne. Le cardinal obtient pour Rabelais un poste de curé à Meudon.

Personnage atypique, cultivé et jovial, Rabelais connait une certaine renommée de son vivant. Nombreux sont les auteurs – Molière, La Fontaine, Voltaire, Hugo ou encore Balzac – qui s’inspireront de son œuvre et salueront son talent de narrateur ainsi que sa faculté à se servir de certains détails concrets pour donner vie et profondeur à ses idées.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806212795

ISBN numérique : 9782806217707

Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Gargantua" ont également acheté