Candide

Analyse du livre

Candide

Auteur : François Voltaire

Analyse de : Guillaume Peris

5/5 (3 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Candide
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (3 pages)

    Voltaire, écrivain et philosophe français
    Candide ou l’Optimisme : « Tout est pour le meilleur dans le meilleur des mondes »

  • Résumé de Candide (5 pages)

    L'histoire de Candide ou l'Optimisme synthétisée chapitre par chapitre

  • Etude des personnages (4 pages)

    Une analyse de Candide, Pangloss, Cunégonde, Cacambo, Martin et la vieille bienfaitrice de Cunégonde

  • Clés de lecture (9 pages)

    Une dimension philosophique forte ; Une critique sociale acerbe ; Le genre du conte philosophique

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Candide de Voltaire

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Candide"

Cette analyse littéraire de Candide de Voltaire, rédigée par Guillaume Peris, maitre en lettres classiques, est très appréciée des élèves, mais également des amateurs de littérature. Après une courte présentation de l’écrivain et de Candide, notre fiche de cours propose un résumé complet de l’œuvre, chapitre par chapitre, afin de bien saisir l’enchainement des multiples péripéties. On trouve ensuite un portrait de chacun des personnages, puis une explication globale du livre qui vous aidera à en comprendre tous les enjeux. On aborde notamment la dimension philosophique de l’œuvre, dans laquelle Voltaire s’attache à mettre à mal la philosophie optimiste qui veut que « tout [soit] pour le mieux dans le meilleur des mondes », ainsi que la critique sociale acerbe qui s’y déploie, visant la guerre, la violence, l’Eglise, l’Inquisition… Le conte philosophique fait par ailleurs l’objet d’une analyse détaillée, afin de montrer en quoi Candide répond aux canons du genre. Pour terminer, cette étude littéraire inclut une dizaine de pistes de réflexion, sous forme de questions ouvertes, afin d’aller plus loin dans l’analyse de ce chef-d’œuvre du Siècle des Lumières.

A propos du livre "Candide"

Publié en 1759, Candide appartient incontestablement au genre du conte philosophique (de même que Micromégas, L’Ingénu, Zadig ou Le Monde comme il va). L’histoire d’amour entre le jeune Candide et la belle Cunégonde permet en effet à Voltaire, au gré des multiples péripéties vécues par ses héros, de dénoncer le mal sous toutes ses formes... Mais c’est toutefois sur une note plutôt positive que se clôt le récit : « Il faut cultiver notre jardin », autrement dit accepter notre condition et chercher à améliorer le monde en mettant à profit nos différents talents.

Œuvre phare de la philosophie des Lumières, Candide est devenu un des plus grands classiques de la littérature française. Son succès a donné lieu à plusieurs adaptations, au théâtre, au cinéma, à la télévision et même en bande dessinée.

Vous hésitez encore ? Découvrez notre fiche de lecture gratuite, qui vous donnera une idée de la qualité de nos analyses littéraires !

François Voltaire

Né à Paris en 1694 et mort en 1778 dans la même ville, Voltaire, écrivain et philosophe emblématique du XVIIIe siècle et de la philosophie des Lumières, est éduqué chez les jésuites. Cela ne l’empêche pas de s’adonner au libertinage et au bel esprit. Voltaire souhaite devenir un homme de lettres dès l'âge de 17 ans. Ses écrits satiriques contre le Régent le feront exiler en province puis enfermer à la Bastille pendant onze mois. Il y séjournera à nouveau en 1726 avant d’aller s’établir en Angleterre dont il sera aussi exilé. Finalement rappelé à Versailles, il goute ensuite à la vie rustique et meurt à Paris.

Voltaire aime la controverse. De grands traits se dégagent de son œuvre : il prône l’existence de Dieu, mais critique les religions révélées, seule la morale étant importante ; il abhorre le fanatisme ; il estime la démocratie, mais ne la croit applicable qu’aux petits États ; il ne croit pas à la bonté primitive de l’homme, s’opposant ainsi à Rousseau. Son oeuvre littéraire est variée, allant de la pièce de théâtre aux contes philosophiques, en passant par des textes plus historiques et polémiques. On retiendra notamment ses Lettres philosophiques (1734) et son Dictionnaire philosophique (1764), parmi tant d'autres.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806212511

ISBN numérique : 9782806217523

Ces analyses du livre "Candide" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Candide" ont également acheté