Le Bourgmestre de Furnes

Analyse du livre

Le Bourgmestre de Furnes

Auteur : Georges Simenon

Analyse de : Raphaëlle O'Brien

4.5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Le Bourgmestre de Furnes
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction générale à l’auteur et à son œuvre (1 pages)

    Georges Simenon, Écrivain belge
    Le Bourgmestre de Furnes, Terlinck ou une existence sous le signe de l’oppression

  • Résumé complet du roman de Georges Simenon (2 pages)

    L’histoire de Le Bourgmestre de Furnes résumée en plusieurs parties

  • Portrait des personnages principaux (4 pages)

    Une analyse de Joris Terlinck, des femmes de la maison Terlinck, des hommes de Furnes et des femmes d’Ostende

  • Comprendre les particularités du roman (3 pages)

    Un roman en focalisation interne ? ; Une vie sous le signe de la contrainte ; Le basculement de l’existence

  • Axes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Le Bourgmestre de Furnes

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le Bourgmestre de Furnes"

À travers sa fiche de cours, notre experte en littérature générale et comparée, Raphaëlle O’Brien, se donne pour mission de lever le voile sur le roman policier de Georges Simenon : Le Bourgmestre de Furnes.

Ce récit déconcertant fait dans un premier temps l’objet d’un compte-rendu complet et fidèle dans lequel le lecteur peut rapidement découvrir l’histoire de Joris Terlinck, et de son évolution au sein d’un univers où l’aspiration individuelle est limitée par une société oppressante. Les personnages principaux sont ensuite présentés en profondeur : Terlinck, bourgmestre et protagoniste principal, les femmes qui l’entourent – Thérésa, Émilia, Maria et Marthe –, les hommes de Furnes – Jef Claes, Albert, Meulebeck et le petit Cercle catholique – et les femmes d’Ostende, à savoir Manola et Lina. Ensuite, les clés de lecture s’intéressent à la focalisation interne du roman, aux thématiques de la routine et de l’enfermement, et au bouleversement qui survient dans l’existence de Terlinck. Les pistes de réflexion proposées en fin de livret permettront, quant à elles, d’approfondir l'étude de l’œuvre.

A propos du livre "Le Bourgmestre de Furnes"

Le Bourgmestre de Furnes est l’un des nombreux romans qu’a écrits Georges Simenon au cours de sa carrière d’écrivain. Il parait en 1939 aux Editions Gallimard. Dans Le Bourgmestre de Furnes, Georges Simenon raconte l’histoire de Joris Terlinck, le bourgmestre respecté et haï de Furnes, une petite localité proche d’Ostende. Surnommé le Baas (le patron) en raison de son caractère autoritaire et de sa dureté, celui-ci finit par perdre sa carapace sociale pour connaitre la passion et la déchéance lorsqu’il se rend compte que sa rigidité a provoqué un drame qu’il aurait pu éviter. Le Bourgmestre de Furnes se referme sur la démission de Joris Terlinck.

Né en 1903 et décédé en 1989, Georges Simenon est l’un des écrivains belges de langue française les plus connus dans le monde. Avec la série des Maigret, il rénove le genre du roman policier en lui donnant une dimension psychologique fine ainsi qu’un surcroit de littérarité. L’atmosphère qui règne dans ses oeuvres, qu’on peine à définir, puisqu’elle relève du domaine des sensations, mais qui lui est caractéristique, contribue à le rendre célèbre. Georges Simenon se présente aussi comme un explorateur de l’âme humaine ; dans ses romans, il cherche à définir l’ « homme nu », pris en dehors des conventions sociales. C’est d’ailleurs précisément ce qu’il fait dans Le Bourgmestre de Furnes : il effectue une étude psychologique de Joris Terlinck, un homme de caractère qu’un incident tragique vient ébranler, laissant voir, au plus profond de son âme, des fissures douloureuses.

Georges Simenon

Écrivain belge extrêmement prolifique, Georges Simenon (1903-1989) commence par le journalisme avant de se lancer dans l’écriture de romans (plus de 190) et de nouvelles, parus sous son nom ou sous pseudonyme. Colette, à ses débuts, lui aurait donné ce conseil : « Écrivez des histoires simples, surtout pas de littérature. » D’une écriture efficace et sans fioritures, Simenon décrit la société de son temps, s’intéressant à la vie des petites gens comme aux dessous de la politique, de la criminalité, etc.

Grand voyageur à la curiosité insatiable, il est doté d’une capacité de travail hors normes, écrivant un roman en onze journées de travail continu. Son entrée dans la fameuse Bibliothèque de la Pléiade consacre l’importance de son œuvre.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806230218

ISBN numérique : 9782806230188

Ces analyses du livre "Le Bourgmestre de Furnes" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Le Bourgmestre de Furnes" ont également acheté