Illusions perdues

Illusions perdues : Résumé du livre

2 avis
Description du résumé sur Illusions perdues (Honoré de Balzac)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Illusions perdues de Balzac, dont voici un extrait :« Lucien Chardon travaille dans l’imprimerie de son ami d’enfance, David Séchard. Après la mort de son père, le pharmacien du village, il a dû se résoudre à vivre modestement grâce au travail de sa mère, une ancienne aristocrate désargentée, et de sa soeur, Ève. À ses heures perdues, le jeune homme s’essaie à la poésie et tente de s’introduire dans la haute société de la ville d’Angoulême. Il parvient à intégrer le salon de Madame de Bargeton où il est invité à venir lire ses oeuvres. La beauté de Lucien et l’intérêt de plus en plus flagrant que lui porte Madame de Bargeton attisent la jalousie des autres membres du salon, plus particulièrement du comte Sixte du Châtelet qui désire faire de Louise de Bargeton sa maitresse. Le comte monte la société d’Angoulême contre le jeune homme et tente de le discréditer en s’attaquant au statut modeste de Lucien.David et Ève, la soeur de Lucien, se marient.Des rumeurs courent concernant la relation qui lie Lucien et Louise. Pour défendre son honneur, celle-ci demande à son mari de se battre en duel contre l’un des colporteurs de la rumeur. »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Illusions perdues"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Illusions perdues de Balzac, dont voici un extrait :« Lucien Chardon travaille dans l’imprimerie de son ami d’enfance, David Séchard. Après la mort de son père, le pharmacien du village, il a dû se résoudre à vivre modestement grâce au travail de sa mère, une ancienne aristocrate désargentée, et de sa soeur, Ève. À ses heures perdues, le jeune homme s’essaie à la poésie et tente de s’introduire dans la haute société de la ville d’Angoulême. Il parvient à intégrer le salon de Madame de Bargeton où il est invité à venir lire ses oeuvres. La beauté de Lucien et l’intérêt de plus en plus flagrant que lui porte Madame de Bargeton attisent la jalousie des autres membres du salon, plus particulièrement du comte Sixte du Châtelet qui désire faire de Louise de Bargeton sa maitresse. Le comte monte la société d’Angoulême contre le jeune homme et tente de le discréditer en s’attaquant au statut modeste de Lucien.David et Ève, la soeur de Lucien, se marient.Des rumeurs courent concernant la relation qui lie Lucien et Louise. Pour défendre son honneur, celle-ci demande à son mari de se battre en duel contre l’un des colporteurs de la rumeur. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Illusions perdues"

La Comédie humaine se compose de 3 grandes parties : Études de mœurs, Études philosophiques et Études analytiques. Illusions perdues appartient aux « Études de mœurs » et plus particulièrement à la sous-catégorie des « Scènes de la vie de province ».

Écrit entre 1836 et 1843, ce roman est l’un des plus longs de la fresque balzacienne. Illusions perdues est un roman d’apprentissage fortement autobiographique qui raconte les aventures de deux jeunes intellectuels ; l’un voulant tenter sa chance comme auteur, l’autre souhaitant révolutionner le monde de l’imprimerie à Angoulême.

Illusions perdues a donné lieu à une suite, Splendeurs et misères des courtisanes. Certains de ses personnages secondaires sont également devenus les héros d’autres romans de La Comédie humaine, comme Mademoiselle Des Touches dans Béatrix.

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799 – 1850) est l’un des écrivains français majeurs du XIXe siècle. Jeune homme, il s’ouvre les portes des milieux aristocratiques parisiens qu’il ne cessera de fréquenter. Mais des entreprises désastreuses et un train de vie excessif le ruineront rapidement : l’écriture littéraire, pratiquée avec passion et assiduité, deviendra pour lui le seul moyen de rembourser ses dettes.

Ambitieux, il s’attèle à une œuvre monumentale, La Comédie humaine, qui compte plus de quatre-vingt-dix romans, et dont le but est de dresser un portrait exhaustif de la société de son temps (pour « faire concurrence à l’état civil »). Parmi ses romans les plus célèbres, on trouve Le Père Goriot (1835) ou Eugénie Grandet (1833).

Balzac est considéré comme l’un des pères du roman réaliste moderne. Son génie est le fruit d’un travail d’observation minutieux couplé à une imagination débordante : ainsi les intrigues complexes et particulièrement bien articulées se multiplient dans La Comédie humaine, alors que les descriptions témoignent du regard attentif que porte l’auteur sur la société de son époque. En outre, s’il est bien une chose que Balzac exécute avec brio, c’est sans nul doute l’art du portrait : il dote en effet chacun de ses personnages d’une profondeur psychologique profonde en détaillant leur caractère, leurs passions les plus intimes ainsi que leur apparence physique.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806217752-RES

Ces analyses du livre "Illusions perdues" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Illusions perdues" ont également acheté