La Femme de trente ans

Analyse du livre

La Femme de trente ans

Auteur : Honoré de Balzac

Analyse de : Cécile Perrel

4.5/5 (3 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre La Femme de trente ans
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction à l'analyse (1 pages)

    Honoré de Balzac, Écrivain français
    La Femme de trente ans, Le désenchantement du mariage

  • Résumé complet du roman (3 pages)

    Le récit captivant et émouvant de La Femme de trente ans synthétisé chapitre par chapitre

  • Étude fine des personnages principaux (3 pages)

    Une analyse de Julie, de Victor et Hélène d’Aiglemont, d’Arthur Ormond Grenville, de Charles de Vandenesse et de Moïna

  • Clés de lecture pour comprendre le livre (3 pages)

    Un roman sur la condition féminine au XIXe siècle ; Un roman sur la désillusion ; L’intrusion du rocambolesque

  • Plusieurs pistes de réflexion (1 pages)

    Explorez davantage La Femme de trente ans avec ces nombreuses questions

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "La Femme de trente ans"

Œuvre qui constitue un véritable désenchantement pour ceux qui croient au mariage, La Femme de trente ans d’Honoré de Balzac est un roman en six parties dont Cécile Perrel livre une étude approfondie et de grande qualité.

Après avoir fourni un complément d’information très utile pour replacer en contexte l’auteur et son œuvre, notre spécialiste en lettres modernes propose un résumé complet de l’histoire de Julie, de ses désillusions et de son insatisfaction de femme mariée. Elle s’intéresse ensuite aux différents protagonistes de l’histoire, et met l’accent en particulier sur Julie d’Aiglemont, l’héroïne du roman, gaie sensible et enjouée au début du roman, elle devient désenchantée, triste et désespérée après son mariage et sa maternité. Pour guider le lecteur dans sa réflexion, l’auteure de l’analyse avance plusieurs clés de lecture qui examinent, entre autres, la condition féminine au XIXe siècle, ainsi que l’intrusion du rocambolesque dans l’œuvre, un genre littéraire apparu sous la plume de Pierre Ponson du Terrail. Enfin, un panel de questions ouvertes vient clôturer la fiche et offrir au lecteur de nouvelles pistes d’analyse.

A propos du livre "La Femme de trente ans"

La Femme de trente ans est un roman écrit par Honoré de Balzac en 1842. Après plus de dix années passées à composer ce texte, l’auteur inscrit La Femme de trente ans dans sa saga littéraire de La Comédie humaine.

Né en 1799 à Tours, Honoré de Balzac est l’une des figures emblématiques du réalisme dans la littérature française. La Femme de trente ans illustre les caractéristiques de ce mouvement littéraire en faisant écho aux conventions sociales et à la vie matrimoniale au XVIIIe siècle.

Le roman se fragmente en plusieurs parties, relatant chronologiquement la consommation du mariage des cousins Julie et Victor d’Aiglemont. Au travers de ce couple, Honoré de Balzac offre une vision critique des conditions du mariage en adoptant le point de vue féminin. Il relate avec force et réalisme les espoirs déchus, mais aussi les nombreuses agressions et violences sexuelles qu’expérimentent à cette époque les femmes au sein de leur mariage. Julie n’échappe pas à cette règle. Une romance éclot entre cette dernière et son médecin, Lord Arthur Grenville, mais celle-ci résiste à ses avances. À la mort précipitée du jeune homme, Julie sombre dans la tristesse et entame une liaison avec Charles de Vandenesse, un personnage issu de la noblesse.

Roman psychologique, La Femme de trente ans est un chef d’oeuvre littéraire, ayant considérablement influencé Gustave Flaubert pour la rédaction de Madame Bovary.

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799 – 1850) est l’un des écrivains français majeurs du XIXe siècle. Jeune homme, il s’ouvre les portes des milieux aristocratiques parisiens qu’il ne cessera de fréquenter. Mais des entreprises désastreuses et un train de vie excessif le ruineront rapidement : l’écriture littéraire, pratiquée avec passion et assiduité, deviendra pour lui le seul moyen de rembourser ses dettes.

Ambitieux, il s’attèle à une œuvre monumentale, La Comédie humaine, qui compte plus de quatre-vingt-dix romans, et dont le but est de dresser un portrait exhaustif de la société de son temps (pour « faire concurrence à l’état civil »). Parmi ses romans les plus célèbres, on trouve Le Père Goriot (1835) ou Eugénie Grandet (1833).

Balzac est considéré comme l’un des pères du roman réaliste moderne. Son génie est le fruit d’un travail d’observation minutieux couplé à une imagination débordante : ainsi les intrigues complexes et particulièrement bien articulées se multiplient dans La Comédie humaine, alors que les descriptions témoignent du regard attentif que porte l’auteur sur la société de son époque. En outre, s’il est bien une chose que Balzac exécute avec brio, c’est sans nul doute l’art du portrait : il dote en effet chacun de ses personnages d’une profondeur psychologique profonde en détaillant leur caractère, leurs passions les plus intimes ainsi que leur apparence physique.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806211088

ISBN numérique : 9782806219633

Ces analyses du livre "La Femme de trente ans" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "La Femme de trente ans" ont également acheté