Le Père Goriot

Résumé du livre

Le Père Goriot

Auteur : Honoré de Balzac

Analyse de : Pierre Weber

2.8/5 (2 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Le Père Goriot"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du  Père Goriot de Balzac dont voici un extrait :

« Jean-Baptiste Grenouille nait le 17 juillet 1738 dans les bas quartiers de Paris.  Sa mère tente de s’en débarrasser en accouchant au milieu des déchets. Elle est dénoncée comme infanticide et mise à mort. L’enfant est confié à une nourrice. Mais il lui inspire de la peur et de l’horreur car il est extrêmement vorace et n’a pas d’odeur ; elle le confie au père Terrier, qui décide d’en prendre soin.

Le père Terrier se prend à rêver qu’il est un père normal. Mais Jean-Baptiste se réveille, son nez s’agite. Il devient alors pour le père Terrier « être étranger et froid », un « animal hostile ». Pris de dégout, il le dépose chez Madame Gaillard, à l’autre bout de la ville. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Le Père Goriot"

Le Père Goriot, publié en 1835, rencontre un succès immédiat et assoit les bases de la Comédie humaine. Tous les ingrédients du roman balzacien sont présents dans cette œuvre. Ainsi, elle inaugure le principe du retour des personnages et comporte tous les éléments spécifiques à la plume de Balzac : descriptions précises, passions dévorantes, jeunes héros et belles femmes du monde, un bandit qui vient menacer l'équilibre, l'argent au centre des préoccupations et un drame qui bouleverse les consciences.

Le Père Goriot est avant tout le récit de l'éducation, tant sociale que sentimentale, du jeune Rastignac, et du destin tragique du père Goriot.

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799 – 1850) est l’un des écrivains français majeurs du XIXe siècle. Jeune homme, il s’ouvre les portes des milieux aristocratiques parisiens qu’il ne cessera de fréquenter. Mais des entreprises désastreuses et un train de vie excessif le ruineront rapidement : l’écriture littéraire, pratiquée avec passion et assiduité, deviendra pour lui le seul moyen de rembourser ses dettes.

Ambitieux, il s’attèle à une œuvre monumentale, La Comédie humaine, qui compte plus de quatre-vingt-dix romans, et dont le but est de dresser un portrait exhaustif de la société de son temps (pour « faire concurrence à l’état civil »). Parmi ses romans les plus célèbres, on trouve Le Père Goriot (1835) ou Eugénie Grandet (1833).

Balzac est considéré comme l’un des pères du roman réaliste moderne. Son génie est le fruit d’un travail d’observation minutieux couplé à une imagination débordante : ainsi les intrigues complexes et particulièrement bien articulées se multiplient dans La Comédie humaine, alors que les descriptions témoignent du regard attentif que porte l’auteur sur la société de son époque. En outre, s’il est bien une chose que Balzac exécute avec brio, c’est sans nul doute l’art du portrait : il dote en effet chacun de ses personnages d’une profondeur psychologique profonde en détaillant leur caractère, leurs passions les plus intimes ainsi que leur apparence physique.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806218285-RES

Ces analyses du livre "Le Père Goriot" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Le Père Goriot" ont également acheté