Le Hussard sur le toit

Résumé du livre

Le Hussard sur le toit

Auteur : Jean Giono

Analyse de : Elena Pinaud

4.5/5 (5 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Le Hussard sur le toit"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du Hussard sur le toit de Jean Giono dont voici un extrait :

« En errant dans le Sud de la France, Angélo, un hussard (militaire d’un corps de cavalerie légère, dont la tenue fut primitivement empruntée à la cavalerie hongroise), se dirige vers la Drôme et est surpris par le fait que des gens meurent partout. Dans le Sud de la France, il commence à régner une atmosphère de pourriture et de saleté, et des médecins s’affairent dans l’indifférence générale.

Angélo arrive dans un hameau où il n’y a que des cadavres mangés par les oiseaux, les chiens et les rats. Il essaie de trouver la force de les enterrer. Un jeune médecin (qu’Angélo appellera par la suite « le pauvre petit Français ») qui traverse la région depuis trois jours pour combattre le choléra, le rejoint et tous deux partent à la recherche des éventuels survivants. Ils sont rejoints par un garçon dont la famille est décédée. Le médecin se rend compte que le garçon est lui-même dans une phase avancée de la maladie. Aussi meurt-il. Quelques heures plus tard, le médecin meurt à son tour. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Le Hussard sur le toit"

Le Hussard sur le toit (1951) est le troisième tome du « cycle du hussard » (qui comprend aussi Angélo, Mort d’un personnage et Bonheur fou), mais il en est indépendant du point de vue de l’histoire racontée. D’une part, l’auteur livre les pérégrinations et les exploits du jeune hussard Angélo Pardi, ce qui fait de l’œuvre un roman d’aventures et d’initiation ; d’autre part, il s’agit d’une fresque sociale puisque, à travers le regard d’Angélo, le lecteur découvre la désorganisation d’une région, ainsi que les faiblesses et la grandeur de l’homme sous l’effet du choléra. Par sa présence dans l’œuvre, Giono montre son adhésion à certaines valeurs. Le style poétique et ironique à la fois, l’alternance des descriptions, de l’introspection et des scènes de tension ou d’attente témoignent de son talent de conteur.

Jean Giono

Jean Giono (1895-1970) est un écrivain français autodidacte qui a commencé très tôt à publier des poèmes et des contes dans des journaux. C’est un amoureux de sa Provence natale, qu’il décrit avec enchantement dans son œuvre (Colline, 1929 et Que ma joie demeure, 1935), et un fervent défenseur de la paix (Le Grand Troupeau, 1931), de l’égalité sociale et de la justice (Un de Baumugnes, 1929 et Batailles dans les montagnes, 1937).

Emprisonné pour ses idées pacifistes, accusé injustement de collaboration et incompris par ses détracteurs, Giono sait reconnaitre ses vrais amis. Il se concentre, dans ses œuvres, sur l’étude des caractères et des âmes (Un roi sans divertissement, 1947 ; Les Âmes fortes, 1950 ; Le Moulin de Pologne, 1952).

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806218179-RES

Ces analyses du livre "Le Hussard sur le toit" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Le Hussard sur le toit" ont également acheté