Qu'est-ce que la littérature ?

Résumé du livre

Qu'est-ce que la littérature ?

Auteur : Jean-Paul Sartre

Analyse de : Julie Mestrot

4.5/5 (5 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Qu'est-ce que la littérature ?"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Qu’est-ce que la littérature ? de Jean-Paul Sartre, dont voici un extrait :« Préambule

Sartre présente son essai comme une réponse faite à ses détracteurs. Selon ces derniers, la littérature authentique est affranchie de la politique, ne doit viser d’autre but qu’elle-même et ne saurait donc être engagée. Sartre se propose de répondre à cette affirmation qu’il récuse par avance.

1. Qu’est-ce qu’écrire ?

Sartre commence par distinguer l’art de l’écrivain des autres formes d’art. Par essence, la peinture, la sculpture, la musique et même la poésie ne sont pas des arts engagés, mais une présentation de choses irréductible aux interprétations et intentions de l’artiste ou du spectateur. Inversement, « la prose est utilitaire par essence » (p. 25) : une intention de l’auteur y préside, au regard de laquelle le langage est un moyen. Le prosateur est selon Sartre « un homme qui se sert des mots » (p. 25). »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Qu'est-ce que la littérature ?"

Qu’est-ce que la littérature ?, essai rédigé en 1947, est publié la même année en plusieurs parties dans la revue Les Temps modernes, que Sartre a fondée en 1945. En 1948, Gallimard publie l’ensemble de l’essai dans le volume Situations II. Cet ouvrage est caractéristique de la geste sartrienne. Il s’agit d’une défense polémique de la littérature engagée. Sa démarche, authentiquement philosophique, consiste à comprendre la littérature dans une perspective politique. Sartre y prolonge sa critique des inégalités, et y affirme les valeurs existentialistes de liberté et de responsabilité.

Jean-Paul Sartre

Seul écrivain à avoir jamais refusé le Prix Nobel de Littérature, Jean-Paul Sartre (1905-1980) fut pourtant un des plus grands écrivains de son époque. Auteur fécond, il écrit aussi bien des ouvrages philosophiques (L’être et le néant, 1943) que des romans (La nausée, 1938 ; Le mur, 1939) ou des pièces de théâtre (Les mouches, 1943 ; Huis Clos, 1944). Il est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages et textes biographiques sur de grands auteurs comme Mallarmé, Baudelaire, Jean Genet ou encore Gustave Flaubert.

L’essentiel de son œuvre cherche à expliquer ou à illustrer la pensée existentialiste dont il devint le représentant en France. Il incarna également l’exemple type de l’intellectuel engagé, tout comme Albert Camus. Son engagement n'a aucune limite, il jouera des rôles importants notamment durant la période de la Seconde Guerre mondiale. Mais, même s’il défraya la chronique par ses prises de position catégoriques et ses idées anticapitalistes, sa philosophie existentialiste influencera de très nombreuses personnes bien au-delà de la mode dont elle fait l’objet dans les années 1945-1950.

Jean-Paul Sartre est aussi connu pour sa relation avec Simone de Beauvoir, qu'il rencontre à Paris pendant ses études. Les deux philosophes ont vécu ensemble jusqu'à la fin de leur vie et ont été enterrés côte à côte au cimetière du Montparnasse à Paris.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806220615-RES

Ces analyses du livre "Qu'est-ce que la littérature ?" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Qu'est-ce que la littérature ?" ont également acheté