La Belle et la Bête

La Belle et la Bête : Résumé du livre

4 avis
Description du résumé sur La Belle et la Bête (Jeanne-Marie Leprince de Beaumont)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Belle et la Bête de Mme Leprince de Beaumont, dont voici un extrait :« Il était une fois un marchand très riche, père de trois garçons et de trois filles. La cadette attirait tout particulièrement les regards. Depuis qu’elle était petite, on l’appelait d’ailleurs « Belle enfant ». Elle était aussi bien meilleure que ses ainées. Elle passait son temps à lire, tandis que ses sœurs, très orgueilleuses, se préoccupaient davantage de fréquenter des gens des ducs ou des comtes. Un jour, le marchand perdit toute sa fortune, ce qui obligea la famille à s’installer à la campagne, au grand désespoir des deux filles ainées, qu’aucun homme ne voulut épouser. Quant à Belle, plusieurs hommes demandèrent sa main, mais elle ne voulait pas abandonner son père, qui devait dorénavant travailler dur. Chaque jour, elle nettoyait la maison et préparait à manger. »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Belle et la Bête"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Belle et la Bête de Mme Leprince de Beaumont, dont voici un extrait :« Il était une fois un marchand très riche, père de trois garçons et de trois filles. La cadette attirait tout particulièrement les regards. Depuis qu’elle était petite, on l’appelait d’ailleurs « Belle enfant ». Elle était aussi bien meilleure que ses ainées. Elle passait son temps à lire, tandis que ses sœurs, très orgueilleuses, se préoccupaient davantage de fréquenter des gens des ducs ou des comtes. Un jour, le marchand perdit toute sa fortune, ce qui obligea la famille à s’installer à la campagne, au grand désespoir des deux filles ainées, qu’aucun homme ne voulut épouser. Quant à Belle, plusieurs hommes demandèrent sa main, mais elle ne voulait pas abandonner son père, qui devait dorénavant travailler dur. Chaque jour, elle nettoyait la maison et préparait à manger. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Belle et la Bête"

L’histoire de La Belle et la Bête, qui fait partie du recueil Le Magasin des enfants, n’a pas été inventée par Mme Leprince de Beaumont. Mme de Villeneuve avait déjà publié une histoire assez semblable en 1740 et, si on remonte plus loin encore, un auteur de l’Antiquité, Apulée, avait consigné dans un recueil de légendes l’histoire d’Amour et Psyché, proche de La Belle et la Bête.

L’originalité de Mme Leprince de Beaumont réside dans sa visée pédagogique. Dans Le Magasin des enfants, chaque conte est suivi d’un dialogue entre la gouvernante et les enfants, qui peuvent ainsi tirer la leçon du conte : La Belle et la Bête, récit de la rencontre entre une jeune femme et une horrible créature, enseigne qu’il ne faut pas se fier à l’apparence et que l’amour est capable de transformer les êtres.

Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, née à Rouen en 1711 et morte en 1780, a suivi une formation d’enseignante. Elle a exercé son métier en France avant de partir en Angleterre, où elle a gagné sa vie en tant que gouvernante dans des familles aristocratiques.

Pour apprendre le français à ses élèves, elle a choisi de leur lire des contes, pour les divertir, les instruire et les éduquer. Elle a alors publié, en 1750, un premier recueil, Le Nouveau Magasin des enfants, puis, en 1756, Le Magasin des enfants, qui a connu un vif succès. De nombreux ouvrages ont suivi, tous en rapport avec l’éducation. 

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806225788-RES

Ces analyses du livre "La Belle et la Bête" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Belle et la Bête" ont également acheté