Les yeux jaunes des crocodiles

Analyse du livre

Les yeux jaunes des crocodiles

Auteur : Katherine Pancol

Analyse de : Catherine Bourguignon

5/5 (3 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Les yeux jaunes des crocodiles
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction générale (2 pages)

    Katherine Pancol, Romancière française
    Les Yeux jaunes des crocodiles, Un premier volume passionnant

  • Résumé des Yeux jaunes des crocodiles (5 pages)

    L’histoire des Yeux jaunes des crocodiles résumée en plusieurs parties

  • Étude détaillée des personnages (6 pages)

    Les portraits de Joséphine, d'Hortense, de Zoé, d'Antoine, d'Henriette, d'Iris, de Philippe, de Marcel, de Shirley et de Luca

  • Clés et compléments de lecture (8 pages)

    Un roman nourri par ses personnages ; Une fresque de la France contemporaine ; Un roman-mosaïque dédié à la recherche du bonheur, Le XIIe siècle ; L’écriture d’un roman ; Les rapports familiaux

  • Pistes de réflexion (2 pages)

    Quelques questions pour poursuivre votre étude des Yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Les yeux jaunes des crocodiles"

Dans cette synthèse de cours documentée sur Les Yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol, Catherine Bourguignon, maitre en langues et littératures françaises et romanes, a décidé d’analyser de façon originale le premier ouvrage d’une saga familiale des plus passionnantes !

L’auteure de la fiche de cours y aborde la quête de soi, l’amour, l’ambition et le mensonge à l’aide d’un résumé intégral qui relate les péripéties captivantes de l’intrigue. Elle s’amuse ensuite à dépeindre les caractères de la galerie de personnages auxquels le lecteur s’identifiera d’ailleurs facilement : Joséphine, une grande sensible qui manque de confiance en elle ; Hortense, sa fille ainée, ambitieuse, dédaigneuse et arrogante ; Antoine, son mari, qui passe son temps à se dévaloriser et qui finira par quitter sa famille pour le Kenya ; Iris, sa sœur, qui ne vit que pour le « bien paraitre en société », etc. Quelques motifs sont ensuite commentés : le réalisme des personnages, la description détaillée de leur quotidien – ce qui fait du roman une véritable fresque de la France contemporaine – et l’appartenance de l’œuvre au genre du roman d’apprentissage. Les thématiques majeures que sont le XXe siècle, l’écriture d’un roman et les rapports mère-fille sont également largement discutées. Attention toutefois, car les clés de lecture sont les mêmes que celles des fiches de lecture sur La valse lente des tortues et Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi. Les lecteurs trouveront à la fin du livret de nouvelles pistes de réflexion pour enrichir leur étude de l’œuvre.

A propos du livre "Les yeux jaunes des crocodiles"

Les Yeux jaunes des crocodiles est un roman écrit par Katherine Pancol qui parait en 2006 aux Editions Albin Michel. Il s’agit du douzième livre de l’auteure. Les Yeux jaunes des crocodiles est le premier tome d’une trilogie : il est suivi de deux autres romans, à savoir La Valse lente des tortues, sorti en 2008, et Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi, sorti en 2010. Dans Les Yeux jaunes des crocodiles, Katherine Pancol raconte l’histoire de deux soeurs, Joséphine et Iris, qui font un pacte : Joséphine, qui a besoin d’argent, accepte d’écrire un livre qu’Iris, en mal de reconnaissance, signera.

Née le 22 octobre 1954 à Casablanca, au Maroc, Katherine Pancol est une romancière française. Elle est d’abord journaliste à Paris Match puis à Cosmopolitan avant d’être repérée par Robert Laffont qui lui demande d’écrire un roman : ce roman, c’est Moi d’abord, qui parait en 1979 et qui remporte un franc succès. Katherine Pancol continue ensuite à écrire plusieurs oeuvres (dont La Barbare, Scarlett si possible, Les hommes cruels ne courent pas les rues, Encore une danse ou Embrassez-moi,), mais c’est Les Yeux jaunes des crocodiles qui la place à nouveau, en 2006, au sommet des listes des meilleures ventes. Traduit dans plus de 30 langues, le roman Les Yeux jaunes des crocodiles a reçu le prix Maison de la Presse en 2006 et a fait l’objet d’une adaptation cinématographique éponyme réalisée par Cécile Telerman.

Katherine Pancol

Née au Maroc en 1954, Katherine Pancol arrive en France à 5 ans. Après avoir été professeur de lettres, elle devient journaliste, puis rencontre un éditeur qui lui demande d’écrire un roman : elle publie Moi d’abord en 1979. L’année suivante, elle se rend à New York pour suivre des cours de creative working à l’université de Columbia. Elle y écrit trois romans, avant de revenir ensuite en France, où elle se consacre aujourd’hui uniquement à l’écriture. Elle a publié 14 romans. Ses trois derniers livres forment une trilogie : Les yeux jaunes des crocodiles (Prix Maison de la Presse en 2006), La valse lente des tortues et Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi ; c’est son plus gros succès (2 millions d’exemplaires vendus pour les deux premiers).

Informations techniques

ISBN papier : 9782806291349

ISBN numérique : 9782806291332

Ces analyses du livre "Les yeux jaunes des crocodiles" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Les yeux jaunes des crocodiles" ont également acheté