Les Précieuses ridicules

Analyse du livre

Les Précieuses ridicules

Auteur : Molière

Analyse de : Fabienne Gheysens

5/5 (2 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Les Précieuses ridicules
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction à la comédie de Molière (1 pages)

    Molière, Dramaturge, comédien et chef de troupe français
    Les Précieuses ridicules, Quand Molière s’attaque aux dérives de la préciosité

  • Résumé incontournable des Précieuses ridicules (3 pages)

    L’histoire intégrale des Précieuses ridicules résumée par scène

  • Portraits fidèles des personnages (2 pages)

    Une étude des figures de la pièce : Magdelon et Cathos, Mascarille et Jodelet, La Grange, du Croisy et Gorgibus

  • Analyse des clés de lecture (5 pages)

    La préciosité ; Une farce ; Le comique langagier ; Molière et l’éducation des femmes ; La leçon de la pièce

  • D’autres pistes de réflexion (1 pages)

    Questions ouvertes pour compléter votre découverte des Précieuses ridicules de Molière

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Les Précieuses ridicules"

Spécialiste de la langue française, Fabienne Gheysens dégage pour les lecteurs du PetitLittéraire.fr les grands axes d’analyse de la comédie satirique Précieuses ridicules de Molière dans une fiche de lecture complète et détaillée. Elle y traite notamment les motifs de la préciosité, du milieu mondain et du pédantisme.

S’aidant d’un résumé intégral, elle expose scène par scène les détails de l’intrigue de cette comédie légère à l’humour caustique et aux personnages stéréotypés. Notre experte ne tarde d’ailleurs pas à s’y intéresser de plus près et en donne des descriptions pointilleuses : Magdelon et Cathos, les deux précieuses bourgeoises ; La Grange et du Croisy, les prétendants humiliés ; Mascarille et Jodelet, les valets travestis en nobles ; Gorgibus, le père des précieuses. Les clés de lecture étudient à leur tour la préciosité, les caractéristiques de la farce et du langage comique, et la leçon de la pièce. La position de Molière vis-à-vis de l’éducation des femmes est également abordée. Pour inciter les lecteurs à approfondir leur découverte de l’œuvre, la fiche de lecture lance quelques questions ouvertes.

A propos du livre "Les Précieuses ridicules"

Jouée pour la première fois au Théâtre du Petit-Bourbon à Paris le 18 novembre 1659, Les Précieuses ridicules est une comédie du grand dramaturge français Molière. La pièce se compose d'un acte unique divisé en 17 scènes.

L'histoire des Précieuses ridicules est centrée sur Cathos et Magdelon, deux jeunes cousines provinciales qui débarquent à Paris. Un jour, elles ridiculisent Du Croisy et La Grange, leurs prétendants choisis par Gorgibus, le père de Magdelon, qui souhaite les voir épouser des seigneurs. Les deux hommes décident de prendre leur revanche. Ils rendent une seconde fois visite aux deux « précieuses ». Gorgibus est surpris d'apprendre que Magdelon et Cathos ont refusé le mariage ; elles lui expliquent qu'elles exigent un homme galant qui les courtise dans les règles. Un jour, elles font la connaissance du marquis de Mascarille, accompagné de son meilleur ami le vicomte de Jodelet. Les deux cousines tombent sous le charme de ces hommes aux manières irréprochables. Mais ces derniers se révèlent vite n'être que les instruments de la vengeance orchestrée par Du Croisy et La Grange. Ainsi, Les Précieuses ridicules est une nouvelle farce de Molière dans laquelle le dramaturge critique la préciosité et les faux-semblants de la bourgeoisie.

Les Précieuses ridicules est un véritable succès dès sa seconde représentation. Elle est la première pièce de Molière aàavoir fait l'objet d'une publication (aux éditions Claude Barbin en 1660).

Molière

La carrière de Molière (1622-1673), né Jean-Baptiste Poquelin, est marquée par de hautes protections, dont celle de Louis XIV, de grands succès publics et d’âpres controverses – querelle des Précieuses ridicules, de L’École des femmes, du Tartuffe, de Dom Juan –, comme il a peint « d’après nature » les hommes dans toute leur complexité. Auteur, directeur de troupe et comédien, connaissant toutes les ressources qu’offre la comédie pour « corriger les mœurs par le rire », s’inspirant librement de Plaute et de Térence, de la farce, de la comédie espagnole et de la commedia dell’arte, il a tendu un miroir à ses contemporains pour qu’ils reconnaissent leurs travers dans des personnages – l’Avare, le Misanthrope, le Malade imaginaire – devenus des « types » immortels.

Il dresse en effet une véritable étude de la société dans laquelle évoluent bourgeois prétentieux, faux savants pédants, religieux hypocrites, aristocrates dégénérés, serviteurs malicieux et paysans ignorants. Il pousse la critique en profondeur et s’amuse des gestes, des situations et des mots pour garantir un effet comique et « faire rire les honnêtes gens ». « C’est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens » (L’École des femmes)

Les thématiques que Molière aborde dans ses œuvres semblent universelles tant les différentes époques se les approprient et les considèrent comme modernes. Il est l’un des auteurs français les plus étudiés, aussi l’expression « langue de Molière » pour désigner le français est communément acceptée et employée du plus grand nombre.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806213600

ISBN numérique : 9782806218544

Ces analyses du livre "Les Précieuses ridicules" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Les Précieuses ridicules" ont également acheté