La Solitude des nombres premiers

Résumé du livre

La Solitude des nombres premiers

Auteur : Paolo Giordano

Analyse de : Audrey Millot

4/5 (5 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Solitude des nombres premiers"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Solitude des nombres premiers de Paolo Giordano, dont voici un extrait :« Première partie : L’ange de la neige (1983)Alice déteste l’école de ski, mais est contrainte d’y aller par son père, qui veut en faire une championne. Un jour de brouillard intense, Alice s’éloigne du groupe et du moniteur pour satisfaire un besoin naturel. Alors qu’elle choisit de redescendre seule, elle fait une mauvaise chute et ne parvient plus à se relever. Elle s’est brisé le péroné, un os de la jambe. Alice boitera toute sa vie.Deuxième partie : Le principe d’Archimède (1984)Mattia a une soeur jumelle, Michela, qui a un handicap mental. À cause de cela, tous deux sont rejetés par leurs camarades de classe. Le jour où ils sont enfin invités à un anniversaire, exaspéré à l’avance du ridicule que Michela ne manquera pas de s’attirer, Mattia lui demande de l’attendre dans le parc, l’assurant qu’il sera de retour très vite. Mais il se rend seul au gouter. Quand il retourne au parc, Michela a disparu : elle s’est probablement noyée dans le fleuve. Désespéré, Mattia se scarifie l’intérieur de la main avec un tesson de bouteille. Il répètera ce geste automutilant tout au long de sa vie. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Solitude des nombres premiers"

Alice et Mattia ont tous les deux été frappés très jeunes par une terrible tragédie. Alice a été victime d’un accident qui lui a fait perdre l’usage d’une jambe et Mattia a perdu sa sœur jumelle. Au lycée, tandis que Mattia refuse le monde qui l’entoure et se réfugie dans les mathématiques, Alice cherche désespérément à s’intégrer à un groupe d’adolescentes. Un fil imperceptible semble les relier, et leur histoire est faite de croisements et d’éloignements. Mattia pense qu’Alice et lui sont « deux nombres premiers jumeaux, isolés et perdus, proches mais pas assez pour se frôler vraiment. » Ils sont rares, isolés parmi les autres et il y a toujours entre eux un nombre pair qui les empêche de se toucher vraiment. Ainsi, Mattia choisit d’aller enseigner à l’étranger, tandis qu’Alice se marie pour tenter de trouver un remède à sa solitude. Pourtant, bien des années plus tard, ils sont amenés à se revoir.

Paolo Giordano

Paolo Giordano est un auteur contemporain italien né en 1982 à Turin. Il prépare actuellement un doctorat en physique théorique à l’université de Turin. La solitude des nombres premiers est son premier roman, sorti en 2008 et écoulé à plus d’un million d’exemplaires en Italie. Il est le plus jeune auteur à avoir été récompensé par le très prestigieux prix Strega, qui est l’équivalent du Prix Goncourt en France. En outre, son œuvre a été traduite en trente-cinq langues.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806219749-RES

Ces analyses du livre "La Solitude des nombres premiers" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Solitude des nombres premiers" ont également acheté