Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier

Analyse du livre

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier

Auteur : Patrick Modiano

Analyse de : Sophie Urbain

4.5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (1 pages)

    Patrick Modiano, La mémoire en écriture
    Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, Un devoir de mémoire

  • Résumé de Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier (2 pages)

    L’histoire de Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier résumée en plusieurs parties

  • Étude des personnages (2 pages)

    Une analyse de Jean Darragane, Gilles Ottolini, Chantal Grippay, Guy Torstel et Annie Astrand

  • Clés de lecture (3 pages)

    Un texte derrière un prétexte ; Une mémoire déconstruite ; Une quête d’identité ; Une écriture au service de la mémoire

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier de Patrick Modiano

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier"

Dans son analyse de livre de Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, Sophie Urbain, maitre en langues et littératures anciennes à finalité métiers du livre, propose une synthèse claire et détaillée de ce roman de littérature française en accompagnant le lecteur dans sa réflexion autour de l’ouvrage. Après une brève introduction destinée à mieux comprendre Patrick Modiano et son œuvre, l’auteure de la fiche de lecture nous présente un résumé complet de l’intrigue et évoque ensuite les personnages principaux : Jean Darragane, un écrivain qui va être brusquement replongé dans son passé ; Gilles Ottolini et Chantal Grippay, deux inconnus qui abordent Darragane pour lui rendre son carnet d’adresses qu’il a égaré et pour l’interroger à propos d’un fait divers ; et enfin Guy Torstel et Annie Astrand, deux fantômes du passé de Darragane. Sophie Urbain poursuit en fournissant au lecteur quelques clés de lecture, comme le prétexte utilisé pour introduire le sujet réel du livre, le thème de la mémoire et de sa reconstruction grâce à une alternance de temps et de lieux dans le récit, la quête d’identité du personnage principal, ou encore l’écriture et le style qui sont mis au service de la mémoire. Enfin, une série de pistes de réflexion permettent au lecteur de prolonger son étude du roman.

A propos du livre "Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier"

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier est un des romans qui composent la vaste bibliographie de l’écrivain français Patrick Modiano. Il a été publié en 2014 aux éditions Gallimard et aborde le thème de la mémoire. En 2014 toujours, l’auteur reçoit le prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre. Il compte une quarantaine de publications à son actif et s’illustre principalement dans les romans et les essais.

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier narre la quête identitaire et le travail de mémoire effectué par Jean Darragane, un écrivain déchu. Un jour, ce dernier est contacté par un couple d’inconnus, Gilles Ottolini et Chantal Grippay, qui ont retrouvé son carnet d’adresses et souhaitent le lui rendre en mains propres. Ils lui annoncent alors avoir été interpellés par le nom de Guy Torstel qui figure dans le carnet. En effet, Ottolini effectue un reportage sur un fait divers s’étant déroulé plusieurs années auparavant et dans lequel revient également le nom de Torstel. En discutant avec eux et en consultant le dossier qu’Ottolini a déjà constitué sur l’affaire, Jean Darragane se voit projeté dans son passé et se remémore une série d’évènements troublants de son enfance.

Patrick Modiano

Né le 30 juillet 1945, d’une mère comédienne flamande et d’un père juif d’Alexandrie, Patrick Modiano est un écrivain français dont les oeuvres ont toujours un aspect autobiographique de par la présence récurrente de son père. Les relations qu'a entretenu Modiano avec ce dernier étaient de nature conflictuelle et l'auteur est resté très marqué par l'absence paternelle. Suite à une adolescence marquée par de nombreuses fugues, il est introduit dans le monde littéraire par Raymond Queneau (1903 1976), auteur de Zazie dans le métro (1959), qui l’aidera à publier son premier livre, La Place de l’étoile, en 1967. Dès lors, il se consacre entièrement à l'écriture.

Prix Nobel de littérature en 2014, il reçoit également plusieurs prix au cours de sa carrière, parmi lesquels le Grand prix du roman de l’Académie française pour Les Boulevards de ceinture et le prix Goncourt pour Rue des boutiques obscures. Son oeuvre romanesque se déroule essentiellement dans le Paris de l’Occupation et s’attache à dépeindre le parcours d’individus ordinaires afin de les faire exister à travers l’écriture, participant ainsi du devoir de mémoire.

Au total, Patrick Modiano a publié plus d'une trentaine de livres mais a également écrit des chansons pour des artistes de renom (les chanteuses Françoise Hardy et Régine par exemple) ainsi qu'une pièce de théâtre en 1974, intitulée La Polka et mise en scène par Jacques Mauclair.

Enfin, l'écrivain est aussi l'auteur de nombreux scénarios de longs métrages : Lacombe Lucien (1974), Une jeunesse (1983), Le Parfum d'Yvonne (1995), Le Fils de Gascogne (1997) ou encore Bon Voyage (2003).

Informations techniques

ISBN papier : 9782806267801

ISBN numérique : 9782806267795

Ces analyses du livre "Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier" ont également acheté