Le Cid

Commentaire

Le Cid sur La scène 7 de l'acte I

Auteur : Pierre Corneille

Analyse de : Claire Cornillon

5/5 (6 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Le Cid
Structure de ce commentaire du livre
  • Texte étudié (1 pages)

    Le passage de l’acte I, scène 7 du Cid reproduit

  • Mise en contexte (1 pages)

    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait

  • Commentaire (2 pages)

    Le texte étudié à la lumière des thèmes des stances, du monologue délibératif et du dilemme tragique

Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Le Cid"

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de la scène 7 de l’acte I du Cid de Corneille, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Bref, des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette pièce très controversée.

Dans la scène 7 du premier acte, Rodrigue est seul et réfléchit à ce qu’il doit faire. Il aime Chimène et veut l’épouser, mais il se doit aussi de sauver l’honneur bafoué de son père. Celui-ci vient de lui demander de le venger de l’affront de Dom Carlos, le père de Chimène, qui lui a donné un soufflet. Or, s’il affronte Dom Carlos et le tue, il perdra Chimène. Les éléments du dilemme tragique sont ainsi en place : Rodrigue doit-il privilégier l’amour ou l’honneur ? Rodrigue et Chimène, comme beaucoup de personnages de Corneille, représentent les valeurs aristocratiques et doivent avant tout tenir leur rang. Les stances de Rodrigue exposent dès lors le dilemme qui, par définition, est sans issue.

Après une mise en contexte, le commentaire composé s’intéresse aux stances, une forme poétique dont Corneille fait ici un usage particulier, à la structure argumentative du monologue de Rodrigue et au dilemme tragique qui tourmente le héros.

A propos du livre "Le Cid"

Le Cid, dont la première a lieu le 7 janvier 1637, est une tragi-comédie inspirée d’un sujet espagnol. Elle met en scène Rodrigue, jeune homme amoureux de Chimène, mais contraint de choisir entre son amour et la défense de l’honneur de son père. Les personnages sont héroïques et leurs sentiments sont nobles. Toutefois, le dénouement est heureux, ce qui n’est normalement pas le cas dans une tragédie.

La pièce est un immense succès. Elle donne lieu toutefois à de nombreuses polémiques.  On reproche à Corneille de ne pas  s’être conformé aux règles strictes de la tragédie classique et d’avoir présenté une intrigue peu vraisemblable, excessivement complexe. La promesse finale de mariage, faite par Chimène à Rodrigue, l’assassin de son père, est également considérée comme immorale.

Pierre Corneille

Pierre Corneille (1606-1684) est, avec Jean Racine, un des principaux représentants de la tragédie classique française. Une certaine concurrence s’instaure d’ailleurs entre les deux auteurs : Racine fait figure de jeune premier supplantant un Corneille vieillissant sur son propre terrain, notamment en sortant sa Bérénice en même temps que le Tite et Bérénice de Corneille.

En plus de nombreuses tragédies et tragicomédies, de rares comédies et de quelques traductions de textes pieux, Corneille produit également au cours de sa longue carrière plusieurs écrits théoriques dont les plus connus sont les Trois Discours sur le poème dramatique. Son système dramatique, rigoureusement réfléchi, s’articule autour d’un postulat : l’action doit être illustre (issue d’une légende ou d’un épisode historique fameux), extraordinaire (dont le concours de circonstances semble presque invraisemblable) et sérieuse (traitant d’affaires d’état ou de passions nobles comme la vengeance ou l’ambition). Il connait la consécration de son vivant, ce qui pousse d’ailleurs Richelieu à l’admettre à l’Académie française. La postérité l’a surtout retenu pour Le Cid, une tragicomédie.

Corneille est un homme contrasté. Éloquent dans ses tragédies, il ne l’est pourtant pas au quotidien. Au contraire, on le qualifie de bourgeois timide et peu enclin à briller en société.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806236586

ISBN numérique : 9782806233318

Ces analyses du livre "Le Cid" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce commentaire du livre "Le Cid" ont également acheté