Les Fausses Confidences

Analyse du livre

Les Fausses Confidences

Auteur : Pierre de Marivaux

Analyse de : Salah El Gharbi

4.5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Les Fausses Confidences
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction à l’œuvre étudiée (1 pages)

    Marivaux, Dramaturge et romancier français
    Les Fausses Confidences, Le dévoilement de l’amour

  • Résumé des Fausses Confidences (2 pages)

    Les 3 actes des Fausses Confidences fidèlement résumés

  • Analyse détaillée des personnages (2 pages)

    Les traits de caractère d’Araminte, Dorante, Dubois, M. Rémy, Mme Argante, le comte, Marton, Arlequin

  • Thèmes majeurs et clés de lecture (2 pages)

    Entre être et paraitre ; Une comédie sociale ; Désir et argent

  • Questions de réflexion (1 pages)

    Nouvelles pistes pour compléter votre analyse des Fausses Confidences de Marivaux

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Les Fausses Confidences"

Pour qui souhaite comprendre les enjeux et les grands thèmes des Fausses Confidences de Pierre de Marivaux, à savoir la bourgeoisie, la société, les apparences et l’amour, la fiche de lecture qui lui y consacrée est une ressource des plus pratiques ! Écrite par Salah El Gharbi, l’analyse de la pièce lève pour les curieux le voile sur cette œuvre emblématique en quelques pages seulement !

Le résumé complet de la pièce, acte par acte, permet dans un premier temps de rappeler les éléments narratifs, tandis que l’analyse des personnages fait la lumière sur leurs caractères et les relations qui les lient. On retiendra notamment Araminte, une jeune femme raisonnable qui lutte pour son bonheur, Dorante, un être passionné et romantique, et Dubois, un valet qui orchestre pourtant toute l’action. La fiche de lecture aborde alors, dans la section des clés de lecture, les thématiques de l’être et du paraitre, du désir et de l’argent, puis analyse le genre de la pièce – une comédie sociale. Enfin, une série de questions ouvertes invitent les lecteurs à réfléchir davantage sur la pièce et sur l’œuvre de Marivaux en règle générale.

A propos du livre "Les Fausses Confidences"

Les Fausses Confidences est une pièce de théâtre de Pierre de Marivaux. Elle a été jouée pour la première fois en 1737 par les Comédiens italiens à l'Hôtel de Bourgogne. Par ailleurs, Les Fausses Confidences est la dernière longue pièce écrite par Marivaux, ainsi que l'une de ses oeuvres les plus réussies.

Comédie en trois actes écrits en prose, la pièce Les Fausses Confidences est centrée sur le personnage d'Araminte, une jeune et riche veuve. Dubois, son domestique, était autrefois le valet de Dorante, un jeune homme ruiné qui n'avait plus les moyens de le payer. Voyant que son ancien maitre est épris d'Araminte, il décide de tout faire pour que cette dernière tombe sous le charme de Dorante. Si le jeune homme lui fait forte impression dès leur première rencontre, Araminte ne peut lui céder puisqu'elle est en plein procès avec le comte Dorimont, que sa mère souhaite voir épouser dans le but d'obtenir le titre de comtesse. Malgré tout, Dubois ne semble pas décidé à abandonner son projet.

Les Fausses Confidences ne rencontre pas le succès attendu lors de ses premières représentations, mais sera reconnu pour sa qualité, tant au niveau de l'intrigue que des effets comiques, à partir de 1793.

La pièce de Marivaux est toujours jouée au théâtre de nos jours. On retiendra notamment la mise en scène de Didier Bezace en 2010 au Théâtre de la Commune en 2010 et celle de Luc Bondy au Théâtre de l'Odéon en 2014.

Pierre de Marivaux

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, né en 1688 et mort en 1763, est un écrivain français issu de la petite noblesse. Élevé en province, il étudie le droit à Paris et délaisse ses études quelque temps pour se consacrer à la littérature. Il terminera ses études des années plus tard mais ne pratiquera jamais le métier d’avocat auquel il était destiné. Si son œuvre littéraire est très variée, c’est pourtant le théâtre qui le passionne le plus et auquel il consacrera sa vie.

Sa première œuvre s’intitule Le Père prudent et équitable, ou Crispin l’heureux fourbe et est représentée pour la première fois en 1706. Mais c’est avec des comédies telles qu’Arlequin poli par l’amour (1720), Le Jeu de l’amour et du hasard (1730) ou Les Fausses confidences (1737) qu’il connait le succès. Moraliste, son œuvre se veut une recherche d’un monde vrai, sans faux-semblants, et une étude du sentiment amoureux.

Pour qualifier la subtilité du langage galant de ses personnages séducteurs, on parle de « marivaudage ». Il est aussi l’auteur de deux romans, La Vie de Marianne (1726-1741) et Le Paysan parvenu (1735). Élu à l’Académie française en 1742, Marivaux est un homme d’esprit qui fréquente les salons littéraires.

Il est – avec Molière, Corneille, Musset et Racine – un des auteurs les plus joués à la Comédie-Française.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806213457

ISBN numérique : 9782806218469

Ces analyses du livre "Les Fausses Confidences" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Les Fausses Confidences" ont également acheté