La mort est mon métier

Résumé du livre

La mort est mon métier

Auteur : Robert Merle

Analyse de : Anne Crochet

5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La mort est mon métier"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La mort est mon métier de Robert Merle, dont voici un extrait :

« En 1913, Rudolf Lang est un adolescent allemand âgé de 14 ans. Il a été élevé selon les valeurs chrétiennes. Son père, craint de toute la famille, veut que son fils, pour réparer une faute adultère qu’il a lui-même commise par le passé, se consacre à la Vierge, alors que Rudolf veut devenir officier dans l’armée, comme son grand-père. L’éducation qu’il a reçue lui a inculqué le sens du devoir, le respect et la soumission à l’autorité. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La mort est mon métier"

La mort est mon métier, rédigé entre 1950 et 1952, appartient à la littérature concentrationnaire dans la mesure où il raconte comment le régime nazi a pu mettre sur pied les camps de concentration d’Auschwitz et de Birkenau. La première partie du récit est une biographie romancée de Rudolf Hoess (Höss), commandant du camp d’Auschwitz dans les années quarante. À partir des notes du psychologue américain Gilbert, qui a interrogé Hoess en prison, Robert Merle a construit le personnage de Rudolf Lang et a imaginé ce qu’aurait pu être sa vie. La seconde partie du roman est consacrée à l’aspect logistique de la conception et de la construction des camps de concentration ; Robert Merle s’est appuyé sur les comptes rendus du procès de Nuremberg (1945-1946).

Robert Merle

Écrivain français né en Algérie, Robert Merle arrive en France en 1918. Agrégé en lettres anglaises, il enseigne dans divers collèges et effectue des traductions pour Gallimard jusqu’en 1939, date à laquelle il est mobilisé et devient traducteur pour les forces anglaises basées à Dunkerque. Il est fait prisonnier en Allemagne jusqu’en 1943 et, à son retour en France, il écrit son premier roman, témoignage de la débâcle de Dunkerque.

Si l’œuvre de Robert Merle est aussi riche que diversifiée (récits-reportages, pièces de théâtre, essai, roman d’anticipation), l’auteur est surtout connu pour ses romans historiques : entre 1977 et 2003, il publie les 13 romans de « Fortune de France », une fresque historique autour des guerres de religion pour laquelle il recevra le Prix Jean Giono 2003.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806291127-RES

ISBN numérique : 9782806291110-RES

Ces analyses du livre "La mort est mon métier" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La mort est mon métier" ont également acheté