La Chartreuse de Parme

La Chartreuse de Parme : Résumé du livre

3 avis
Description du résumé sur La Chartreuse de Parme ( Stendhal)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Chartreuse de Parme de Stendhal, dont voici un extrait :« Le 15 mai 1796, Bonaparte entre dans Milan, ville italienne jusque-là sous le joug autrichien. Les Français sont logés chez l’habitant et un officier, le lieutenant Robert, élit domicile chez le marquis del Dongo. Commence alors une romance entre le militaire français et la marquise del Dongo, la femme de son hôte. De cette idylle nait Fabrice, qui sera considéré comme le fils cadet du marquis.À partir de 1800, la famille del Dongo décide de s’installer dans son château de Grianta, sur les rives du lac de Côme, où Fabrice passera sa jeunesse, bercé par les souvenirs de la grandeur napoléonienne. Ces souvenirs sont notamment entretenus par sa tante, Gina Pietranera, pour laquelle il éprouve un grand attachement et qui habite chez le marquis, son frère, depuis la mort de son mari. Fabrice trouve en la personne de l’abbé Blanès, chargé de faire son instruction, un père de substitution. »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Chartreuse de Parme"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Chartreuse de Parme de Stendhal, dont voici un extrait :« Le 15 mai 1796, Bonaparte entre dans Milan, ville italienne jusque-là sous le joug autrichien. Les Français sont logés chez l’habitant et un officier, le lieutenant Robert, élit domicile chez le marquis del Dongo. Commence alors une romance entre le militaire français et la marquise del Dongo, la femme de son hôte. De cette idylle nait Fabrice, qui sera considéré comme le fils cadet du marquis.À partir de 1800, la famille del Dongo décide de s’installer dans son château de Grianta, sur les rives du lac de Côme, où Fabrice passera sa jeunesse, bercé par les souvenirs de la grandeur napoléonienne. Ces souvenirs sont notamment entretenus par sa tante, Gina Pietranera, pour laquelle il éprouve un grand attachement et qui habite chez le marquis, son frère, depuis la mort de son mari. Fabrice trouve en la personne de l’abbé Blanès, chargé de faire son instruction, un père de substitution. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Chartreuse de Parme"

Parue en 1839, La Chartreuse de Parme raconte l’histoire d’un jeune Italien, Fabrice del Dongo, rêvant de gloire et d’une grande carrière militaire. Fervent admirateur de Napoléon, il s’engage aux cotés de l’empereur lors de la bataille de Waterloo, mais la défaite française le force à revenir dans son pays où, sur les conseils de sa tante, il choisit une carrière ecclésiastique. Un temps amoureux de cette tante charismatique, il succombe bientôt aux charmes de Clélia Conti, fille du gouverneur de la prison où il est enfermé pour meurtre.

Cette œuvre, relativement peu connue jusqu’au début du vingtième siècle, lui valut pourtant cette phrase de Balzac : « Je regarde l'auteur de La Chartreuse de Parme comme un des meilleurs écrivains de notre époque. »

Stendhal

Henri Beyle, que la postérité retient sous le pseudonyme Stendhal, nait à Grenoble en 1783 dans une famille bourgeoise. De son enfance, il rapporte ne garder que de mauvais souvenirs. À Paris, sous le Directoire, les débats d’idées le passionnent et aiguisent son esprit critique. Rejoignant l’armée de Bonaparte, il découvre l’Italie et l’Allemagne grâce aux campagnes militaires. Après la chute de Napoléon (1815), il s’installe Milan, ville qu’il considère comme sa véritable patrie, et s’essaie à la critique d’art. Il y compose des ouvrages touristiques qu’il signe de son pseudonyme (Rome, Naples et Florence, 1817).

Après un retour forcé à Paris, il quitte à nouveau la France dès 1830 pour rejoindre Trieste, puis à Civitavecchia. Il y complète ses romans majeurs (Le Rouge et le Noir, La Chartreuse de Parme) et une autobiographie (Vie d’Henry Brulard). Une crise d’apoplexie le terrasse en mars 1841 à Paris. Il meurt l’année suivante, laissant nombre de manuscrits inachevés.

Doté d’une sensibilité romantique, relativement éloignée de celles de Chateaubriand ou de Lamartine, il développe dans ses romans les thématiques de l’amour, de la gloire et de la générosité. Ses personnages, tels des épicuriens passionnés, font quant à eux preuve d’un certain individualisme dans leur quête du bonheur. Le style de Stendhal est incisif et épuré, révélant ses jugements de valeur.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806219534-RES

Ces analyses du livre "La Chartreuse de Parme" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Chartreuse de Parme" ont également acheté