Elle s’appelait Sarah

Analyse du livre

Elle s’appelait Sarah

Auteur : Tatiana de Rosnay

Analyse de : Cécile Perrel

5/5 (3 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Elle s’appelait Sarah
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction à Tatiana de Rosnay et à son roman (1 pages)

    Tatiana de Rosnay, Journaliste et romancière française
    Elle s’appelait Sarah, Un livre, deux histoires…

  • Résumé complet d’Elle s’appelait Sarah (3 pages)

    L'enquête journalistique de Julia Jarmond et le destin de Sarah résumés intégralement

  • Portraits des personnages principaux (2 pages)

    Sarah, Julia Jarmond et les Tézac présentés avec soin

  • La structure du roman (4 pages)

    Un roman historique ? ; Un roman sur la culpabilité ; Un roman d’apprentissage ; Une double narra-tion

  • Plusieurs pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour poursuivre votre exploration d’Elle s’appelait Sarah de Tatiana de Rosnay

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Elle s’appelait Sarah"

La fiche de lecture sur Elle s’appelait Sarah de Tatiana de Rosnay, rédigée avec minutie par notre maitre en lettres modernes, Cécile Perrel, a pour objectif de répondre aux interrogations des lecteurs sur ce roman qui montre l’irruption de l’Histoire dans une vie ordinaire.

Le récit, à double narration, est synthétisé dans un résumé complet, structuré de telle sorte à suivre le cheminement de l’enquête menée par Julia Jarmond pour la rédaction de son article sur Sarah. Notre spécialiste se penche ensuite sur les personnages centraux de l’intrigue, à savoir Julia, une Américaine âgée d’une quarantaine d’années en 2010, Sarah, une petite fille juive de 10 ans victime de la rafle en 1942, et la famille Tézac. Les clés de lecture étudient ensuite le livre en tant que roman historique, mais aussi comme une œuvre où prédomine le thème de la culpabilité et comme un roman d’apprentissage. L’analyse de la double narration décrypte dans un deuxième temps la façon dont les vies des deux protagonistes se rejoignent au terme de leurs quêtes respectives. Les pistes de réflexion permettront aux lecteurs d’approfondir leur étude d’Elle s’appelait Sarah.

A propos du livre "Elle s’appelait Sarah"

Elle s'appelait Sarah est le neuvième roman de Tatiana de Rosnay, publié pour la première fois en 2007 aux éditions Héloïse d'Ormesson. Auteur franco-britannique, Tatiana de Rosnay a rédigé son roman en anglais sous le titre original Sarah's Key. L'oeuvre a d'ailleurs connu plus d'une trentaine de traductions.

Le récit d'Elle s'appelait Sarah propose deux histoires parallèles : celle de la journaliste américaine Julia Jarmond et celle de Sarah, une petite fille juive de dix ans. Julia est poussée à enquêter sur l'histoire de Sarah alors qu'elle prépare un article qui doit paraitre pour le soixantième anniversaire de la Rafle. L'histoire de Sarah commence en juillet 1942 alors que son frère cadet, Michel, lui demande de l'enfermer dans un placard dans le but d'échapper à la police. Sarah s'exécute, garde la clé sur elle et lui promet de revenir vite. Mais la fillette est faite prisonnière, ce qui l’empêche de délivrer son petit frère.

C'est une visite à Drancy qui a inspiré à Tatiana de Rosnay l'idée d'écrire Elle s'appelait Sarah. Le roman est un succès qui lui vaut de nombreux prix littéraires : le prix Gabrielle d'Estrées en 2007, le Prix des lecteurs du livre de Poche, le Prix des lecteurs de Corse et le prix Chronos de littérature en 2008. Enfin, Tatiana de Rosnay a reçu le prix du lycée La Mennais en Loire-Atlantique en 2009.

Elle s'appelait Sarah a connu une adaptation cinématographique réalisée par Gilles Paquet-Brenner en 2010.

Tatiana de Rosnay

Tatiana de Rosnay est née le 28 septembre 1961 à Neuilly-sur-Seine d’une mère britannique et d’un père français.

Après des études littéraires en Angleterre, elle se met à travailler pour des magazines (Elle, Psychologies magazine) tout en écrivant. Elle se place depuis quelques années parmi les 10 auteurs les plus lus en France. Elle a publié à ce jour 11 romans dont L’appartement témoin (1992), Moka (2006), Elle s’appelait Sarah (2007), Boomerang (2009) ou encore Rose (2011).

Informations techniques

ISBN papier : 9782806251961

ISBN numérique : 9782806251527

Ces analyses du livre "Elle s’appelait Sarah" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Elle s’appelait Sarah" ont également acheté