Le Pied de momie et autres nouvelles

Résumé du livre

Le Pied de momie et autres nouvelles

Auteur : Théophile Gautier

Analyse de : Dominique Coutant

4.5/5 (8 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ / mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Le Pied de momie et autres nouvelles"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé du Pied de momie et autres nouvelles de Théophile Gautier, dont voici un extrait :

« Le narrateur, accompagné de deux amis, entreprend un séjour en Normandie. Ils arrivent par une soirée pluvieuse chez leur hôte. Le narrateur éprouve d’emblée une curieuse sensation en pénétrant dans sa chambre, une pièce à la lourde décoration rococo. « Il me sembla que j'entrais dans un monde nouveau » (p. 54), dit-il. De plus, la pièce semble avoir été quittée depuis peu. Peu rassuré, il se met au lit et constate alors d'étranges phénomènes : les personnages des tableaux accrochés au mur commencent à s'animer, les chandelles se rallument toutes seules et une cafetière se dirige vers le feu pour s'installer entre les tisons. « Une terreur insurmontable » (p. 55) s'empare du narrateur.

Soudain, le portrait le plus ancien, qui ressemble au Falstaff de Shakespeare, sort de son cadre et, à l'aide d'une clé, libère tous les autres personnages des tableaux : « petits abbés [...], douairières [...], magistrats » (p. 56) du temps jadis. Ils s'asseyent autour de la table, prennent le café et bavardent. Puis, à minuit, la cafetière disparait et, obéissant à une voix qui a le même timbre que la pendule, les personnages se mettent à danser sur les airs joués par des musiciens représentés dans un des tableaux. Le narrateur ne peut s'empêcher de rire. C’est alors qu’il remarque une femme qui ne danse pas. « Jamais [...] rien d'aussi parfait ne s'était présenté à mes yeux » (p. 58), dit-il. Ébloui, il l'invite à danser, et n'est pas surpris que la jeune fille, Angela, connaisse son prénom, Théodore. Elle est autorisée à danser par la même voix au timbre métallique, qui l'avertit cependant : « Vous savez ce qui en résultera. » (p. 59) Fou de bonheur, le narrateur danse gracieusement avec Angela.»

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Le Pied de momie et autres nouvelles"

Le recueil étudié comprend trois nouvelles. La première, La Cafetière, parue en 1831, voit Théodore, le narrateur, plongé dans une étrange aventure nocturne au cours de laquelle il tombe amoureux d'une jeune fille qui se métamorphose en cafetière au lever du jour. Le deuxième récit, Omphale, publié en 1834, raconte l'histoire d'un jeune homme séduit par une jolie marquise descendue d'une tapisserie où elle est représentée sous les traits de la reine Omphale. Enfin, paru en 1840, Le Pied de momie relate, avec beaucoup d'humour, l'étrange aventure du narrateur qui se retrouve, en rêve, à demander la main d'une princesse égyptienne dont il vient d'acheter le pied momifié chez un brocanteur.

Ces textes présentent des similitudes qui les apparentent tous trois au genre fantastique, oscillant entre réalisme et surnaturel.

Théophile Gautier

Théophile Gautier, né en 1811 à Tarbes et mort en 1872 à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain romancier et poète français, auteur de textes fantastiques (La cafetière, Aria Marcella, Le roman de la momie), de poèmes (Émaux et camées) et du roman de cape et d’épée Le Capitaine Fracasse.

Scolarisé au Collège de Charlemagne où il rencontre Nerval, il est tout de suite intéressé par la poésie puis par la carrière de peintre. Il rejoint Victor Hugo pour défendre l’idéal romantique, notamment lors de la bataille d'Hernani en 1830. C'est en 1831 qu'il publie ses premières oeuvres poétiques qui ne rencontrent pas de succès immédiat. Il devient ensuite un des précurseurs du mouvement littéraire de « l’art pour l’art », qui privilégie en poésie la perfection de la forme plutôt que le sujet. Il collabore également avec de nombreux journaux comme La Chronique de Paris où il publie des critiques d’art et certaines de ses nouvelles. Baudelaire le considère comme un très grand poète et lui dédie son recueil Les Fleurs du mal en 1857.

Il meurt le 23 octobre 1872 à la suite d'une maladie et est enterré au cimetière de Montmartre.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806237187-RES

Ces analyses du livre "Le Pied de momie et autres nouvelles" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Le Pied de momie et autres nouvelles" ont également acheté