Kamel Daoud

Kamel Daoud

Kamel Daoud est né le 17 juin 1970 à Mostaganem (Algérie) dans une famille modeste. Seul de la famille à poursuivre des études, il s’intéresse aux mathématiques et à la littérature. Avant de devenir écrivain, il exerce d’abord la profession de journaliste au Quotidien d’Oran, pour lequel il devient rédacteur en chef. Impliqué dans le destin de son pays, il participe aux manifestations du printemps arabe en 2011. S’il publie avant ces faits quelques nouvelles et récits en Algérie, il ne se fait connaitre du public français qu’avec la parution de son recueil de nouvelles Le Minotaure 504 (2011) qui est sélectionné pour le prix Goncourt de la nouvelle. Bien que Daoud ne le remporte pas, il est récompensé deux ans plus tard par le prix Goncourt du premier roman pour Meursault, contre-enquête, qui offre une suite originale à L’Etranger d’Albert Camus (écrivain et philosophe français, 1913-1960). Ce jeune auteur algérien d’expression française s’avère un écrivain talentueux qui est destiné à laisser sa trace dans le paysage littéraire français actuel.

Nos analyses des livres de Kamel Daoud