Louis Aragon

Louis Aragon

Né en 1897 et mort en 1982, Louis Aragon (1897-1982) est un poète, romancier, journaliste et essayiste français. Né d'un amour adultère, Aragon n'est pas reconnu par son père à la naissance et cet abandon hante une bonne partie de son oeuvre, tout particulièrement ses trois poèmes regroupés sous le titre Domaine Privé.

Très engagé en littérature, il participe à la naissance du mouvement artistique Dada de même qu’à celle du surréalisme, qu’il théorise dans Une vague de rêve, avec d'autres auteurs connus : André Breton, Paul Eluard et Philippe Soupault. Ensemble, ils fondent la revue Littérature dont le premier numéro parait le 19 mars 1919. Aragon est aussi connu pour ses prises de position sociale et politique. Il adhère d'ailleurs au parti communiste en 1927, qu'il soutient jusqu'à sa mort. Cette lutte politique pour l’avènement du communisme fait prendre à sa carrière une nouvelle tournure : il publie le cycle romanesque « Le monde réel » (Les Voyageurs de l’Impériale, Aurélien, etc.). Devenu par la suite réaliste socialiste, il rompt avec le surréalisme du groupe de Breton, d'Éluard et de Soupault.

Ses poèmes se font connaitre du grand public grâce aux nombreuses adaptations musicales dont elles font l'objet. On les retrouve ainsi chantés par Georges Brassens, Léo Ferré ou encore Jean Ferrat. L’amour absolu, inspiré par sa femme Elsa Triolet, et l’action politique deviennent les leitmotivs de son écriture. Aragon veut assimiler l’écriture à une quête de soi.

Nos analyses des livres de Louis Aragon