Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal est née à Toulon (France) le 16 juin 1967. Elle passe son enfance en Haute-Normandie, au Havre. Après avoir étudié à Paris l’histoire, la philosophie et l’ethnologie, elle commence à travailler pour Gallimard jeunesse en 1991. En 1998, elle décide de reprendre des études en sciences sociales. C’est en 2000 qu’elle publie son premier roman aux éditions Verticales, intitulé Je marche sous un ciel de traîne. Rencontrant un certain succès, la nouvelle écrivaine poursuit son aventure en publiant La Vie voyageuse (2003), Ni fleurs, ni couronnes (2006) et Dans les rapides (2007).

Parallèlement à cette profession littéraire, elle crée les éditions du Baron Perché, maison spécialisée en littérature de jeunesse, et pour laquelle elle travaille jusqu’en 2008. Cette même année, elle remporte le prix Médicis et Femina pour son roman Corniche Kennedy (2008). Les prix littéraires sur succèdent par la suite, puisqu’elle est à nouveau lauréate de plusieurs d’entre eux en 2010 avec son roman Naissance d’un pont, en 2012 pour Tangente vers l’est, et enfin en 2014 pour son œuvre Réparer les vivants. L’auteure s’est également essayée à la littérature pour jeunesse en publiant un album pour enfant en 2011 avec l’illustratrice Alexandra Pichard.

Nos analyses des livres de Maylis de Kerangal