Michel Tournier

Michel Tournier

Né en 1924 à Paris, Michel Tournier a fait des études de philosophie, de droit et d’ethnographie, et a travaillé dans le journalisme, la traduction, la photographie et le monde de l’édition avant de se lancer définitivement dans la littérature. Son écriture est fortement influencée par la culture et la littérature germanique.

Il combine le réalisme, la mythologie et la philosophie dans des romans comme Vendredi ou les Limbes du Pacifique (1967) inspiré de l’œuvre universelle de Daniel Defoe (Robinson Crusoé), Le Roi des Aulnes (1970), pour lequel il a reçu le Prix Goncourt et qui fut vendu à près de 4 millions d’exemplaires, Les Météores (1975) ou encore Gilles et Jeanne (1983). Quant à Vendredi ou la Vie sauvage, adaptation dédiée au jeune public de son ouvrage Vendredi ou les Limbes du Pacifique, il fut particulièrement bien accueilli puisqu’il est aujourd’hui considéré comme un classique scolaire et est traduit dans plus de 40 langues.

Il s’illustre également dans les contes et les récits (Le Coq de Bruyère, 1978), tout comme dans les essais (Le vol du vampire, 1981).