Résumé du livre :  Le Papa de Simon

Le Papa de Simon : Résumé du livre

0 évaluation

Auteur : Guy de Maupassant

Analyse de : Jessica Vansteenbrugge

Le Papa de Simon : Résumé du livre

Écrite en 1879 par Guy de Maupassant, la nouvelle Le Papa de Simon est initialement publiée dans la revue La Réforme politique, littéraire, philosophique, scientifique et économique, puis dans le recueil intitulé, La Maison Tellier. Simon est un petit garçon de huit ans, qui n’a pas de papa. Et parce que sa situation est non conforme à la morale sociale du XIXe siècle, Simon n’est pas accepté. Avec cette histoire, Maupassant nous livre un récit poignant sur le harcèlement que subissent les enfants différents, qui résonne, aujourd’hui, avec une triste actualité.

Le Papa de Simon : Présentation du résumé

Ce document propose un résumé gratuit, clair et détaillé du Papa de Simon de Guy de Maupassant, dont voici un extrait :

« Le petit Simon, fils de la Blanchotte, se rend à l’école pour la première fois. Les autres enfants ne le connaissent pas, car Simon sort rarement de chez lui, mais ils ont tous déjà entendu leurs mères parler de la Blanchotte avec un certain mépris, qui les a gagnés eux aussi. Un gars de quatorze ou quinze ans leur apprend que Simon n’a pas de papa. Lorsque Simon paraît sur le seuil de l’école, les élèves l’encerclent. Le gars qui a révélé la nouvelle lui demande son nom de famille. Face à son silence, tous les enfants se moquent de lui : Simon n’a effectivement pas de papa. Tous le considèrent alors avec mépris, comprenant mieux l’attitude de leurs mères. Simon, atterré, tente de se justifier : il a bien un papa, mais il ignore où il se trouve. Il interpelle ensuite un autre enfant, dont il sait qu’il n’a pas non plus de père. »

Découvrez la suite du résumé du Papa de Simon dans le document téléchargeable.

Simon n’a pas de papa

Simon vit seul avec sa maman, nommée La Blanchotte. Mais ce n’est pas un petit garçon comme les autres : il est né de père inconnu. Déjà dans le village, tout le monde les méprise, les marginalise. Ce n’est pas moral qu’une mère qui élève son enfant, soit célibataire. Ils ne peuvent pas être des gens bien ! Évidemment, personne ne les fréquente. Comment pourrait-il en être autrement à l’école ?

Alors que c’est son premier jour, Simon est, lui aussi, la cible des attaques et des sarcasmes de ses camarades. Et comme il a un caractère réservé, voire craintif, cela ne va pas arranger les choses. Les enfants se moquent de lui. On ne peut pas s’appeler juste Simon ! Le petit garçon, isolé, fait face au groupe. Tandis qu’il pleure, les autres rient. Quelle cruauté !

Il est bousculé, harcelé. Il tente de se défendre, mais comment faire quand on est seul ? Les mots manquent. Il a beau dire qu’il a un papa, sa parole est étouffée par le brouhaha des insultes. N’en pouvant plus, sa dernière réponse possible : la violence. Il se jette sur l’un de ses camarades, mais là encore, le groupe fait front avec une stupéfiante agressivité.

Le désespoir envahit le garçonnet. Il veut mettre fin à ses souffrances, se dirige vers la rivière avec l’intention de se noyer.

La vie réserve aussi de belles surprises

Tandis qu’il est perdu dans ses pensées, une grosse main épaisse se pose sur son épaule et une voix lui demande la raison de son chagrin. Celui qui apparaît soudain s’appelle Philippe Rémy. Il est ouvrier et on peut lire la douceur dans ses gestes. Il écoute attentivement Simon et tente de le rassurer, en le raccompagnant chez lui.

De retour à la maison, Simon raconte sa mésaventure à sa mère. Sa tristesse est telle, qu’elle non plus n’a pas les mots. C’est alors que l’enfant se tourne vers Philippe et lui demande d’être son père. C’est la seule solution pour qu’on le laisse tranquille. Pourquoi pas ? Et contre toute attente, il accepte !

En un instant, le désespoir de Simon s’est envolé. Ça y est, il a un papa ! Il va enfin être heureux et on ne se moquera plus jamais de lui. C’est donc fort et fier qu’il se rend le lendemain à l’école. Mais pour la société enfantine, cela n’est pas encore suffisant. D’accord il a un papa, mais si c’était un vrai, il serait marié avec sa maman !

Est-ce cela être une famille ? Pour le savoir découvrez le résumé du livre Le Papa de Simon. Poursuivez la lecture avec Le Papa de Simon analyse. Vous pouvez également approfondir l’œuvre de Maupassant, en découvrant La Parure analyse.

Guy de Maupassant

Né en 1850 et mort en 1893, Guy de Maupassant est considéré encore aujourd’hui comme l’un des plus grands écrivains de langue française. D’origine normande, c’est en devenant le disciple de Gustave Flaubert que Maupassant apprend le métier d’homme de lettres. Pratiquant surtout le réalisme et/ou le naturalisme, il cherche cependant à transmettre sa vision personnelle de la réalité, notamment imprégnée du pessimisme du philosophe allemand Schopenhauer qui déplore le tragique de la condition humaine. Se démarquant dans le genre de la nouvelle et, plus tard, du roman, il œuvre sans relâche à dépeindre avec objectivité la psychologie de ses personnages. Son écriture est empreinte de sobriété et de concision.

En 1877, il est atteint de la syphilis et, à partir de ce moment, son état de santé – aussi bien physique que mental – ne cesse de décliner. Néanmoins, il écrit encore de nombreuses œuvres et entreprend divers voyages, notamment en Algérie et en Italie. En 1892, après plusieurs tentatives de suicide, Maupassant est interné dans une clinique de Paris où il meurt quelques mois plus tard.

A propos du livre "Le Papa de Simon"

Le Papa de Simon est une nouvelle réaliste publiée en 1879, dans laquelle l’auteur nous emmène à la campagne et nous fait rencontrer des personnages simples : des écoliers, le petit Simon, sa maman célibataire, la Blanchotte, et l’ouvrier Philippe. Un jour, les enfants de l’école s’en prennent au petit Simon parce qu’il n’a pas de père. Leur comportement n’est que le reflet de ce que pensent leurs mères : la Blanchotte s’est livrée à un homme sans être mariée, et c’est honteux. Cette situation rend Simon très triste. Heureusement, il croise la route de Philippe, un homme bon qui choisit de ne pas s’arrêter au qu’en dira-t-on et sait analyser la situation avec son cœur…

Cette nouvelle brosse un tableau du monde rural et de la  mentalité des gens « bien comme il faut », qui sont vils et cruels envers ceux qui sont différents d’eux.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806226549-RES

Ces analyses du livre "Le Papa de Simon" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé ce résumé du livre "Le Papa de Simon" ont également téléchargé