Douze dialogues de bêtes : Analyse du livre

5/5 6 évaluations

Auteur : Colette

Analyse de : Maria Puerto Gomez

Dialogues de bêtes, rédigé par Colette sur une dizaine d’années, est ici le sujet d’étude d’une fiche de livre originale et représentative du style varié de l’écrivaine française. Elle se présente sous la forme d’une brève introduction à Colette et à son roman, d’un résumé en trois parties de l’histoire de ces bêtes qui parlent entre elles ainsi que d’une analyse approfondie de Toby-chien et de Kiki-la-doucette. L’analyse de l’oeuvre propose également différentes clés de lecture pour décrypter ce roman atypique mettant en scène une bande d’animaux.

Pour continuer votre découverte de Colette, consultez la fiche de cours sur Le Blé en herbe.

Structure de cette analyse du livre
  • Partie introductive (1 pages)

    Colette, Romancière française
    Dialogues de bêtes, Le monde sous le regard des animaux

  • Résumé de Dialogues de bêtes (2 pages)

    L’histoire des douze dialogues de bêtes résumée en trois parties

  • Étude des personnages (2 pages)

    Les portraits de Toby-chien et de Kiki-la-doucette

  • Clés de lecture (4 pages)

    La singularité des animaux dans les Dialogues ; Des éléments autobiographiques ; La poétique

  • Nouvelles pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Dialogues de bêtes de Colette

Questions fréquentes
Qu'est-ce qu'une analyse littéraire ?

Nos analyses d’œuvres littéraires, rédigées par des professeurs de lettres et des spécialistes de littérature, ont été conçues pour vous permettre de :
- comprendre tous les ressorts de l’intrigue et la psychologie des personnages.
- répondre aux besoins des élèves qui préparent les épreuves du bac de français
- approfondir la lecture pour les plus passionnés!

Vous trouverez parmi notre offre des analyses de grands classiques, comme Les Misérables, Candide, L’Étranger, Le Père Goriot ou encore Bel-Ami, mais aussi d’œuvres contemporaines qui ont fait la une de l’actualité, telles que Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Le Siècle, 2084 ou encore La Vérité sur l’affaire Harry Quebert.

Pour accéder à toutes nos analyses, souscrivez maintenant à notre abonnement

Que puis-je trouver dans les analyses du PetitLittéraire.fr ?

Nos analyses ont été pensées pour répondre le plus efficacement possible aux besoins de nos lecteurs. Ainsi, chacune des analyses littéraires (fiches de lecture) que nous proposons est structurée de la manière suivante :
- une courte introduction présentant l’auteur et l’œuvre analysée
- un résumé synthétique de l’œuvre
- une analyse des personnages principaux
- des clés de lecture pour mieux comprendre l’œuvre
- une dizaine de pistes de réflexion pour aller plus loin par soi-même

Y a-t-il une différence entre une analyse littéraire et une fiche de lecture ?

Non. Nos analyses se présentent comme des fiches de lecture détaillées de plusieurs pages. Elles vous permettront donc de découvrir l’essentiel de ce qu’il faut connaitre sur le livre choisi. Après avoir parcouru le résumé de l’œuvre, nous vous proposons d’analyser la psychologie des personnages principaux et ses thématiques clés. Grâce à ces documents, vous disposerez d’une synthèse claire et détaillée de l’œuvre dont vous souhaitez approfondir la lecture.

Quelle différence y-a-t-il entre les documents proposés par lePetitLittéraire.fr et les analyses littéraires disponibles au format papier dans les librairies ?

Les dossiers pédagogiques disponibles au format papier sont bien souvent volumineux et complexes, ce qui les rend difficilement abordables. Les analyses proposées par lePetitLittéraire.fr sont quant à elles synthétiques : les fiches de lecture comptent une dizaine de pages. Elles permettent ainsi aux enseignants et aux élèves de gagner du temps en les menant directement à l’essentiel. De plus, le langage utilisé est clair et accessible à tous. Au besoin, les notions plus compliquées sont définies et expliquées.
Enfin, alors que les ouvrages de référence traditionnels couvrent un nombre limité d’œuvres, la collection le PetitLittéraire.fr s’intéresse aussi bien aux classiques de la littérature qu’aux auteurs contemporains.

Que trouve-t-on dans une analyse littéraire (fiche de lecture) du PetitLitteraire.fr ?

Une analyse de livre du PetitLitteraire.fr comprend les éléments suivants :

une présentation succincte de l’auteur et du livre étudié ;
un résumé complet et détaillé du livre, chapitre par chapitre s’il s’agit d’un roman, acte par acte, voire scène par scène si c’est une pièce de théâtre. Dans certains cas, le résumé est suivi d’un schéma narratif ;
une étude des personnages principaux dans laquelle sont analysés leur profil physique, psychologique et social, leurs motivations et objectifs, leurs relations avec les autres personnages, etc. Parfois, un schéma actanciel vient compléter l’analyse ;
des clés de lecture qui étudient en profondeur les éléments particulièrement pertinents ou intéressants dans l’œuvre étudiée. Selon le livre, il peut s’agir d’éléments littéraires (style, procédés d’écriture, narration, temporalité, etc.), thématiques (l’absurde dans L’Étranger de Camus par exemple), d’éléments liés à la publication ou à la réception de l’œuvre (pensons notamment au Cid de Corneille), etc. Ces clés de lecture, en identifiant et en analysant les enjeux essentiels du texte, fournissent au lecteur les outils nécessaires à la compréhension de l’œuvre. Dans les analyses de livres (fiches de lecture) adaptées au programme du Collège, les clés de lecture sont remplacées par des schémas narratif et actanciel, et par une explication du genre de l’œuvre ;
enfin, une dernière partie fournit une bibliographie et, dans le cas où l’œuvre a fait l’objet d’une adaptation cinématographique, la référence de l’adaptation, parfois assortie d’une brève analyse.

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Douze dialogues de bêtes"

Roman phare de l’écrivaine française Colette, la fiche de lecture sur Dialogues de bêtes que nous propose Maria Puerto Gomez, docteure en littérature espagnole, nous fait découvrir le monde à travers un œil animal.

Les différents dialogues animaliers, teintés de poésie et empreints d’une profonde sensibilité, sont résumés en trois grandes parties dans une synthèse particulièrement fidèle. La personnalité et l’évolution des deux personnages centraux – Toby-chien et Kiki-la doucette –, des animaux fortement humanisés, nous sont dépeintes avec soin dans une description détaillée. Par ailleurs, l’auteure de la fiche aborde dans ses clés de lecture la question de la singularité des animaux, les éléments autobiographiques qui y sont parsemés ainsi que la poétique de l’œuvre. Un panel de questions ouvertes invite enfin le lecteur à prolonger son analyse du livre.

A propos du livre "Douze dialogues de bêtes"

Ces douze dialogues, où se mêlent poésie, jeu, sensibilité et références autobiographiques, ont été écrits sur une dizaine d’années. Les premiers (Sentimentalités, Le voyage, Le dîner est en retard, Le premier feu) sont publiés en 1904 et seront à nouveau publiés en 1905 avec trois nouvelles pièces (Elle est malade, L’orage et Une visite). Pour une troisième édition en 1930, l’auteur en ajoute cinq autres (Music-hall, Toby-chien parle, La chienne, Celle qui en revient et Les bêtes et la tortue), où le ton a changé car, entretemps, Colette a connu le divorce, les scandales et la guerre de 1914-1918 : les bêtes, comme elle, ont perdu leur innocence et sont devenues plus graves.

 

Colette

Colette, Sidonie-Gabrielle Colette de son vrai nom, est née le 28 janvier 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye en France. Cadette d’une famille de quatre enfants, elle reçoit une éducation laïque entourée d’une famille aimante. Très tôt, elle se prend d’intérêt pour la lecture et découvre la littérature française auprès de son père.

Suite à des problèmes d’argents, la famille déménage à Châtillon-sur-Loing où elle rencontre son futur mari, Henri Gauthier-Villars. Le jeune couple s’installe à Paris en 1893. Très influent dans le monde artistique de l’époque, son mari, critique musical, écrivain et propriétaire d’une maison d’édition, introduit Colette dans les cercles littéraires. La jeune femme développe son écriture et son époux se sert d’elle comme nègre pour publier des œuvres à son nom. Ainsi, son premier manuscrit date de 1893 et elle poursuit ce travail peu reconnaissant jusqu’en 1905, où il fait paraitre sous le nom de Colette Willy Dialogues de bêtes. Avant de se consacrer exclusivement à sa carrière littéraire, elle devient mime, danseuse et comédienne dans les music-halls parisiens. En 1906, elle divorce de son époux et découvre d’autres plaisirs auprès de femmes, dont notamment Mathilde de Morny et Natalie Clifford Barney. En 1912, elle se marie pour la deuxième fois avec Henry de Jouvenel, qui finira par la tromper plusieurs années plus tard.

Sept ans plus tard, Colette devient la directrice du quotidien Le Matin et s’occupe de la rubrique littéraire. Avant de divorcer officiellement en 1923, elle a une liaison avec le fils de son époux, Bertrand de Jouvenel. Cette période difficile émotionnellement parlant donnera naissance à plusieurs ouvrages tels que Chéri (1920), Le Blé en herbe (1923) et Julie de Carneilhan (1941). Avant le début de la Seconde Guerre mondiale, elle se rend fréquemment dans sa villa à la Côtes d’Azur où elle écrit par exemple La Naissance du jour ou encore Bella Vista, et ouvre un salon de beauté qui fera rapidement faillite.

Durant l’Occupation, elle vit un temps chez sa fille, puis s’enferme dans son appartement parisien, immobilisée par une arthrite à la hanche. Cett réclusion est l’occasion pour l’écrivaine d’écrire : Chambre d’hôtel (1940), Journal à rebours (1941), Le Képi (1943), Nudité (1943), Gigi (1944) et Paris de ma fenêtre (1944). Au sortir de la guerre, elle est élue à l’Académie Goncourt et en devient présidente entre 1949 et 1954, marquant ainsi l’histoire de l’établissement puisqu’elle est la première femme à occuper ce poste.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, Colette travaille son image médiatique et la promotion de son œuvre, en apparaissant dans de nombreux magazines et dans un documentaire à son sujet. C’est également l’occasion pour elle de publier ses Œuvres complètes. En 1953, elle est faite grand officier de l’Ordre national de la Légion d’honneur et publie Paradis terrestre, sa dernière œuvre de son vivant. Victime d’une polyarthrite, elle a de plus en plus de mal à écrire et cesse complètement au début des années cinquante. Elle décède le 3 aout 1954 et est la première femme à recevoir des obsèques nationales. Belles Saisons (1955) et Paysages et Portraits(1958) sont ses derniers écrits publiés de manière posthume.

Auteure emblématique de la littérature française du XXe siècle, Colette a laissé une œuvre de plus de 35 livres, sans compter ceux qu’elle a écrits comme nègre pour son premier époux. Ses écrits connaissent un tel succès que nombreux d’entre eux sont adaptés au théâtre, au cinéma et à la télévision, rendant ainsi un perpétuel hommage à l’écrivaine de talent.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806210760

ISBN numérique : 9782806219305

Ces analyses du livre "Douze dialogues de bêtes" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "Douze dialogues de bêtes" ont également téléchargé