Fiches d’auteurs pour le bac de français

publié le 05/05/2021 dans Bac de français
fiches-dauteurs-pour-le-bac-de-francais

Les fiches d’auteurs sont un outil indispensable pour approfondir vos connaissances des œuvres littéraires étudiées pour le bac de français. Chaque fiche fournit des éléments biographiques sur les auteurs et est donc utile à l’éclairage et la compréhension des œuvres. Vous pourrez vous aider de la liste que nous vous proposons pour enrichir votre présentation à l’oral et nourrir votre épreuve écrite.

 

Le contenu des objets d’étude

Le programme de français de la classe de première est organisé en fonction d’objets d’étude. Pour schématiser, on peut dire qu’il s’agit de la mise en place d’un ensemble de séquences d’activités dans le but d’étudier particulièrement un genre littéraire, dans une période historique donnée. Le programme repose sur des œuvres précises d’auteurs reconnus du patrimoine français.

Chaque objet d’étude est composé d’une œuvre intégrale et de textes complémentaires. 

  • Le roman et le récit du moyen-âge au XXIe siècle
  • Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle
  • La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle
  • La littérature d’idées du XVIe au XVIIIe siècle

 

Les auteurs et les œuvres au programme officiel

Le bulletin officiel mentionne une liste d’œuvres dans laquelle les enseignants font des choix pour leurs classes. Ces œuvres s’inscrivent dans le patrimoine littéraire français. Trois œuvres sont proposées par objet d’étude, il y a donc douze œuvres au total. Le programme est renouvelé pour un quart chaque année.

Chaque titre est accompagné d’un intitulé qui précise l’axe d’étude privilégié. Il s’agit du parcours associé. Rappelons que ce parcours est constitué d’un groupement de textes qui ne font pas forcément l’objet d’analyses en classe. Des documents appartenant à d’autres champs artistiques et culturels complètent cet ensemble.

 

Auteurs étudiés en série générale

Poésie

  • Victor Hugo, Les Contemplations (livre I à IV), avec le parcours : Les Mémoires d’une âme.
  • Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal avec le parcours : Alchimie poétique, la boue et l’or.
  • Guillaume Apollinaire, Alcools, avec le parcours : Modernité poétique ?

Roman et récit

  • Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves, avec le parcours : Individu, morale et société.
  • Stendhal, Le Rouge et Le Noir, avec le parcours : Le personnage de roman, esthétiques et valeurs.
  • Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien, avec le parcours : Soi-même comme un autre.

Théâtre

  • Molière, Le Malade imaginaire, avec le parcours : Spectacle et comédie.
  • Marivaux, Les Fausses confidences, avec le parcours : Théâtre et stratagème.
  • Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde, avec le parcours : Crise personnelle, crise familiale.

Littérature d’idées :

  • Montaigne, Essais, « Des Cannibales » (I, 31) « Des Coches » (III, 6), avec le parcours : Notre monde vient d’en trouver un autre.
  • Jean de La Fontaine, Les Fables (livre VII à XI), avec le parcours : Imagination et pensée au XVIIe siècle.
  • Montesquieu, Les Lettres persanes, avec le parcours : Le regard éloigné.

Les œuvres et les auteurs sont sensiblement différents en voie technologique.

 

Auteurs étudiés en séries technologiques

Poésie

  • Victor Hugo, Les Contemplations (livre I à IV), avec le parcours : Les Mémoires d’une âme.
  • Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal avec le parcours : Alchimie poétique, la boue et l’or.
  • Guillaume Apollinaire, Alcools, avec le parcours : Modernité poétique ?

Roman et récit

  • Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves, avec le parcours : Individu, morale et société.
  • Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, avec le parcours : Science et fiction.
  • Nathalie Sarraute, Enfance, avec le parcours : Enfance et connaissance de soi.

Théâtre

  • Molière, Le Malade imaginaire, avec le parcours : Spectacle et comédie.
  • Marivaux, L’île des esclaves, avec le parcours : Maîtres et valets.
  • Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde, avec le parcours : Crise personnelle, crise familiale.

Littérature d’idées

  • Montaigne, Essais, « Des Cannibales » (I, 31), avec le parcours : Notre monde vient d’en trouver un autre.
  • Jean de La Fontaine, Les Fables (livre VII à IX), avec le parcours : Imagination et pensée au XVIIe siècle.
  • Voltaire, L’Ingénu, avec le parcours : Voltaire, esprit des Lumières.


Fiches d’auteurs pour le bac de français

Voltaire (1694-1778)

Voltaire (François Marie Arouet) est un écrivain et philosophe français, représentant illustre de la pensée des Lumières au XVIIIe siècle. Il n’a cessé de combattre les préjugés et fausses croyances dans une œuvre qui mêle contes philosophiques (Candide 1759, Zadig 1747) et essais polémiques. Il contribue à L’Encyclopédie et prend parti contre l’intolérance religieuse et le fanatisme dans l’affaire Calas.

 

Hugo (1802-1885)

Victor Hugo est l’un des plus populaires auteurs français. Chef de file du mouvement romantique, il théorise une nouvelle forme de théâtre, le drame, avec Hernani en 1830. Engagé politique, il s’oppose à Napoléon III et connaît l’exil. Ses romans, Notre-Dame de Paris (1831), Les Misérables (1862), sont des fresques complexes qui interrogent la nature humaine. Ses recueils poétiques, Les Contemplations (1856), Les Châtiments (1853), sont d’une virtuosité exceptionnelle.

 

Dumas (1802-1870)

Alexandre Dumas est un auteur très fécond. Ses nombreux romans historiques, Les Trois Mousquetaires (1844), Le Comte de Monte Cristo (1846), La Reine Margot (1846) mélangent histoire et fiction et installent des intrigues tumultueuses. Son premier triomphe, Henri III et sa cour (1829) pose les bases du drame romantique.

 

Molière (1622-1676)

Jean-Baptiste Poquelin dit Molière est comédien et dramaturge français. Dans ses nombreuses comédies, il peint avec dérision les mœurs de son temps en respectant le même objectif, « plaire et instruire ». Les Précieuses ridicules (1659), Le Bourgeois gentilhomme (1670), Tartuffe (1664) sont des œuvres qui donnent au rire, une profondeur tragique.

 

Camus (1913-1960)

Né en Algérie, Albert Camus est un écrivain et philosophe français (Le Mythe de Sisyphe, L’Étranger, 1942). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est résistant et collabore au journal Combat. Il obtient le prix Nobel de littérature en 1957. Son œuvre traduit le drame de l’homme au XXIe siècle confronté à l’absurdité de l’existence.

 

Zola (1840-1902)

Emile Zola est un écrivain majeur du XIXe siècle. Chef de file du Naturalisme, il est l’auteur de la grande fresque des Rougon-Macquart dans laquelle il décrit le parcours d’une famille sous le Second Empire. Auteur engagé, il prend parti dans l’affaire Dreyfus et publie le célèbre article J’accuse dans le journal L’Aurore en 1889.

 

Sand (1804-1876)

Aurore Dupin dite, George Sand est une femme libre qui connaît à Paris des activités littéraires importantes et une vie sulfureuse. Elle publie des romans qui s’inscrivent dans la veine réaliste. Sa liaison avec Alfred de Musset a connu un écho célèbre.

 

La Fontaine (1621-1695)

Protégé par le ministre de Louis XIV, Fouquet, Jean de La Fontaine fréquente les salons et les cercles littéraires de la cour. Ses contes en vers (1665) puis ses Fables (premier recueil en 1668, puis 1678 et 1694) sont inspirés de la tradition antique et respectent les règles de la littérature classique de son époque.

 

De Beauvoir (1908-1986)

Simone de Beauvoir est une philosophe française. Elle a conduit une réflexion fondamentale sur la condition féminine à travers sa propre expérience. Son livre, Le deuxième sexe obtient un succès énorme à sa sortie en 1959. Elle participe activement au mouvement de libération des femmes dans les années 1970. Elle a été la compagne de Jean-Paul Sartre.

 

Montaigne (1533-1592)

Montaigne est issu d’une famille de négociants bordelais. Devenu membre du Parlement de Bordeaux, il y siège pendant cinq ans et se lie d’amitié avec Étienne de La Boétie. Il cesse sa carrière politique pour se consacrer à l’écriture des Essais dont il publie une première version en 1580. Il ne cessera de l’enrichir jusqu’à sa mort.

 

Chateaubriand (1768-1848)

François-René de Chateaubriand est issu de la noblesse bretonne. Il est le fondateur du romantisme français. Exilé en Angleterre à cause de la Révolution française, il ne rentre en France qu’en 1801 avec l’Empire et publie Le Génie du christianisme (1802) et Atala (1801). René (1802) devient l’emblème d’une nouvelle sensibilité et un modèle pour les écrivains romantiques.

 

Maupassant (1850-1893)

Guy de Maupassant est journaliste et écrit des chroniques dans les journaux avant de connaître un succès considérable en littérature. Il participe aux Soirées de Médan, recueil qui réunit des nouvelles d’écrivains naturalistes comme Émile Zola. Il rédige trois-cents contes et nouvelles (La Maison Tellier, Les Contes de la Bécasse) évoquant le plus souvent la vie des paysans ou des petits bourgeois normands, ainsi que des romans, dont Une vie (1883), Bel-ami (1885), Pierre et Jean (1888). Dans la préface de ce dernier, il interroge la notion de réalisme.

 

Montesquieu (1689-1755)

Montesquieu est un philosophe des Lumières, sa pensée plaide pour une séparation des pouvoirs politiques. Sa littérature propose une vision satirique de la société française, notamment dans les Lettres persanes (1721), roman épistolaire dans lequel deux Persans découvrent les mœurs et comportements de la société française.

 

Stendhal (1783-1842)

Admirateur de Napoléon, Henri Beyle dit Stendhal suit d’abord une carrière militaire qu’il abandonne en 1812, pour se consacrer à sa passion pour l’Italie. Il appartient à la fois au mouvement romantique qu’il défend dans son essai Racine et Shakespeare (1823) et au mouvement réaliste. On lui doit le roman très célèbre Le Rouge et Le Noir (1830).

 

Baudelaire (1821-1867)

Charles Baudelaire entreprend de créer et de démontrer les liens entre le beau et le laid, le bien et le mal, le bonheur et l’idéal. Son recueil Les Fleurs du Mal (1857) est condamné par la justice pour outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs. Avec Le Spleen de Paris (1869), recueil de poèmes en prose, il évolue vers des sujets et une écriture plus moderne.

 

Apollinaire (1880-1918)

Guillaume Apollinaire est une figure incontournable du renouvellement poétique du début du XXe siècle. Inventeur du mot « surréalisme », proche des cubistes, il compose Alcools en 1913. Il s’installe en 1907 à Paris où il devient critique d’art et se noue d’amitié avec des peintres, dont Picasso. Engagé en 1914, il fait la guerre sans cesser d’écrire. Il est victime de la grippe espagnole en 1918.

 

Rousseau (1712-1778)

Jean-Jacques Rousseau est né à Genève. Il se fait connaître par ses ouvrages philosophiques, notamment par son Discours sur les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755). Ses prises de position le distinguent des autres philosophes des Lumières avec lesquels il entre en conflit. Il est l’auteur du roman Julie ou la Nouvelle Héloïse (1761) et le fondateur du genre autobiographique avec Les Confessions (1782), publiées à titre posthume.

 

Rabelais (1483-1553)

Moine et médecin, Rabelais est surtout connu pour ses romans, emblématiques du mouvement humaniste, qui témoigne de son humour irrévérencieux et de sa grande culture. Pantagruel (1532) et Gargantua (1534-1535) mettent en scène des géants : à travers leurs aventures, il prône un idéal d’éducation et de justice, dénonce l’absurdité des guerres et l’ignorance des moines.

 

Marivaux (1688-1763)

Marivaux est un dramaturge, auteur d’une quarantaine de pièces, comédies des sentiments, comédies d’intrigue, comédies de mœurs, comédies sociales et philosophiques. Jouées dans des théâtres prestigieux, La Comédie Française, La Comédie Italienne, elles rencontrent un succès populaire (Le Jeu de l’amour et du hasard, 1730, L’Île des esclaves, 1725) du fait de l’entremêlement d’une certaine légèreté à une critique subtile des inégalités sociales.

 

Verlaine (1844-1896)

Paul Verlaine est un poète du XIXe siècle dont la vie tourmentée a beaucoup été commentée. Il est désigné comme le poète maudit et sa relation tumultueuse avec Arthur Rimbaud lui vaudra un séjour en prison pour avoir tiré sur son amant. Verlaine est à la fois un poète lyrique et ironique. Après avoir fréquenté les poètes parnassiens (Baudelaire, Banville, Leconte de Lisle), il évolue vers une poésie symboliste. Il est admiré pour son style musical jouant sur les rythmes et les sonorités (Romances sans paroles, 1874).


Les fiches d’auteurs pour le bac de français constituent une aide précieuse à plusieurs titres. Tout d’abord, elles synthétisent les connaissances que vous devez avoir sur les auteurs au programme en classe de première. Ensuite, elles vous permettent de replacer une œuvre dans son contexte historique et culturel. En effet, grâce à notre sélection, vous serez en capacité de la situer dans une époque, en fonction des éléments biographiques mentionnés au sujet de l’auteur. Enfin, elles contribuent à donner des pistes sur les intentions des écrivains et leur vision du monde, et sont un complément non n